HJBL Tunnara c

Tunara / BL /M 

 

Un recueil de Poèmes de F. NIETZSCHE !... étonnant Auteur Philosophe, bien plus actuel qu'il n'y paraît ... Survolé en classe de Terminales, je ne l'aurais jamais visité pour ma part, ni compris ; je le découvre depuis quelques années et, là, ces Poèmes : " Dithyrambes pour Dionysos ... Tout un programme ! Mais quelles envolées qui parfois semblent nous rejoindre à travers ces folies nous poussant à voler, toujours plus haut, plus profondément, fussions-nous près des abîmes de la mer en cheveux et en tempêtes...  Quelques vers de cet homme, entre aphorismes et pensées, un homme épris de danse, de musique, de prose et de poésie... Souvent, bien au-delà des carcans pour les mots, ces mots écorchés, blessés, trahis, galvaudés... Mais ici, qui auraient été reconsidérés, dépurés, affranchis des codes et des moralines com-passées !...

 

LE SILENCE D'AIRAIN 

 

Le ciel est en flamme, et la mer crache sur nous

*

La solitude

Ne plante rien : elle fait mûrir...

Encore te faut-il en plus l'amitié du soleil.

*

Jette dans l'abîme ce qui t'alourdit !

Homme, oublie ! Homme oublie !

Divin est l'art d'oublier !

Si tu veux voler, 

si tu veux être chez toi dans les hauteurs :

jette dans la mer ton plus lourd fardeau !

Voici la mer _ jette-toi dans la mer !

Divin est l'art d'oublier !

*

Éternel Oui de l'Être

éternellement je suis ton Oui.

*

 

Quand donc, ô puits de l'éternité, abîme lumineux et frémissant de midi, quand reprendras-tu en toi mon âme ? 

 

Friedrich NIETZSCHE 

Poèmes 

Dithyrambes pour Dionysos

Traduction : M. Haar

Poésie Gallimard 

 

HJBL Tunnara f