Quelques clichés pris par Emmila autour d'une Île fouettée par le Mistral ; une Île que les vents ceinturent, s'emparant, d'un jour à l'autre, de tous les rivages... Houle et mers croisées des vents, ciels limpides ou chargés d'eau qui se déversent en pluies tropicales, coups de tonnerre sidéraux roulant tambours emportés par les bourrasques vers les vastes étendues ! L'automne arrive, parvient à se frayer un chemin malgré la douceur de la mer ! Saute de vents, premiers frimas en altitude après le déluge, furies des éléments vers les caps et les pointes exposés, la Corse n'en finit plus de recevoir l'onction des ciels ! eût-elle été ainsi lavée, apprêtée avant l'hiver ? Soignerait-elle alors la divine peau de la terre des versants et des cimes avant que de recevoir un épais manteau de neige ?... Les vagues inlassanlement en lissent les festons sablonneux, l'arène blondit au soleil tendre du solstice et les lames sont parfois si hautes qu'elles fabulent les nues des vents en cheveux et de laines cardées .

 

 

DSC03492 (1)-001

 

1 CLIC ci-dessous 

 

PHIKARIA_

 

§