samedi 16 novembre 2013

A TON NAUFRAGE N' ACCUSE PAS LA MER !...

 Je reviendrai sur ce texte, tantôt supprimant une strophe, tantôt évoquant un autre pan de l'amer ...  La mer meurtrière et confidente, au seuil parfois d'un Ciel qui nous eût, tout près, conviés aux noces de l'Eternel     OU COMMENT DIRE LA MER    Tu dévastes comme tu t'illustres tour à tour entre hideur et splendeurTantôt revêtant la peau du Diable tantôt l'âme du mondeTellement prodigue et meurtrière pour la foi du vivantA la fois minérale et éthérée songe de source où la soif enrageTu es la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,