mercredi 25 décembre 2013

LE MARCHAND DE SABLE ...

    OBSTINANTES NUÉES      Des nuées sans âge traversent mon chantÉlyséens     vont leurs champs empourprés Par les colonnades pourpres et les arches fascinantstrombes marines et féeriques virga auréolent les cimes et les monts  qui s' attellent  aux rémiges des anges d'écume      L'aura médusée des vents ondule    comme elle  sculpte les abîmes des glaces galactiquesles grains noirs des tempêtes hiémales Les pannes en rouleaux affolent la... [Lire la suite]