Arman AMAR, une composition sublime 

 

Aimerais-je l'Océan 

Pour avoir tant adoré

La harpe Le piano

Une voix de femme 

Lointainement sirène

A mes rêves

Ressuscitée

Et la vague 

Court écheveulée 

Emplissant de silence

Une rencontre 

Qui me fût fatale 

§

Marin, le site Nul à .....

Allons rêver l'Amer

 

 

DSC03876