Extraordinaire rencontre, un profond respect pour cet Enfant, enfin, pour tous les Enfants ! Nous les savons capables de prodiges, ingénieux, tellement motivés, dès qu'on les laisse  déployer des trésors d'inventions et d'astuces ! Lorsque je pense qu'il est des taxonomies susceptibles de les cadrer à outrance, de les parquer, de les dresser comme on le ferait des animaux de Zoo, héls et encore de nos jours ! 

Un espar qui arbore une flèche des plus ressemblantes ; une branche de bois pour Mât et pour Wishbone ; en guise de voile : des rejets de plastic ou quelques débris de monofilm ???, et, miracle, un profil ! Sous les pieds, me semble-t-il, une planche de Body Board ... sûrement percée ou alors munie d'une pièce faisant office de pivot, allez savoir ? Toujours est-il que cet Enfant prend la risée, cape et avance ; toutes les proportions affichent celles d'un grand ! On sait des joueurs de Foot-Ball prodiges, directement issus des Favelas du Brésil, jouant avec des balles en chiffon ou tout autres artifices déments ; au Maroc, il en fut qui jouaient des matchs entiers avec une balle de tennis, affichant des jongleries épatantes d'adresses et de créativités, démontrant en direct déjà 15 ans d'avance sur  nos écoles !... Et oui, laissons faire l'Enfant, laissons faire l'eau !...  lorsqu'il lui suffit seulement  d'un guide, des plus effacés, ayant le sens même de l'observation !

Au-delà de la dalle qui dévouvre, du haut-fond, les vagues ! Il les regarde, s'en rapproche et sait qu'un jour, il fera comme Rachid,  Boujâama et les autres ...

Image, sans doute capturée sur les rivages du Maroc ; vraiment, un très grand respect et de l'émotion, surtout face à ce petit bout aux prises avec son MATOS ... Il vaudrait tout l'Or du monde ... cet Enfant, un jour seulement, eût été très très riche !

 

 

6a011570821e68970b01a73d6285c9970d_001