HEVIA 

 

En effet ! il convient d'expliciter le Titre de l'Article, c'est très important pour la suite du développement ; au départ, le Rider ( M56 ), projette un EAGLE WING, bien à l'Abattée, etc  !... Or, que se passe-t-il ? La vague, sous le vent, à sa gauche,  est plus  arrondie ; au vent, elle cabre et devient très pentue : pas le choix, le Rider opte pour un Appel du saut plus au Lof ... L'intention demeure - Eagle Wing - mais les Circonstances du Jump conviennent  mieux au Table Top ! Alors, on va Mixer, opérer un Remix, qui pour une première, ne sera pas si  décevant, au contraire, il pourrait faire école, ou aura déjà fait partie du registre de Riders un peu Gymniques !

ANALYSE ET ETUDE DE CAS 

 

 

Table Eagle Wing ZAZ I (5)

 

CONDITIONS DE RÉALISATION 

87 Litres Quad Board et 5.00 M2 - Wind 5 / 6 Beaufort _ 22 à 26 Kts _  Side On Shore 

 

PREREQUIS 

 

Table Top - Table Top une Main - Eagle Wing - One Handed Jump - U Jump - Upside Down - ( vous vous rappelez, l' Upside Down du Robot Naish ? ) ... Enfin, être à l'aise en situations inhabituelles, dans l'espace arrière et le vent fort, surtout, lors des réchappes : en quelques sortes, avoir l'habitude de se ramasser ... Ci-Dessous, les Séquences du Move !

 

EAGLE_CHRONOPHOTOS_

 

CHRONOLOGIE VUE DE L'INSIDE / MENTAL DU RIDER

 

La vague est droite - un bon mètre cinquante - elle va jeter !  La trajectoire du Rider l'oblige au Lof, pour parvenir  perpendiculaire à la pente ; et c'est à ce moment là que tout se décide !

Une Loi physique - cinétique -  s'impose : une fois en l'air, la course du Centre de Gravité ne peut être modifiée : on la subit, on fait avec, jusqu'au point de Retour, à l'apogée du Saut.

Le Rider s'élève, il le sait au Lof, et, pour contrecarrer l'Auloffée, il balance et place sa Board de telle sorte à ce qu'elle  s'oriente avec un Angle favorable, c'est à dire Travers au Vent ! Le Lof est contenu, la posture se stabilise, le Rider fixe sa forme de corps en poussant sur ses jambes à fond, puis, il entame sa descente ! 

Le retour  une posture d'amerissage se fera lentement,  hélas !  trop lentement. On verra plus loin pourquoi ( Anatomie / Physiologie  Musculaire et Placement ). La réception, bien que non violente, sera inefficiente,  car le Rider n'a pas le temps de récupérer, avec sa main arrière le Wishbone et ainsi de border pour amortir en posant, ni l'énergie suffisante pour se rétablir en réception de saut. 

 

LES PHASES D'UN MOVE HARDCORE

Voyons-en  uniquement les points clés, les phases dont les conséquences sur les séquences à venir importent le plus.

 

Chois_de_l_Appel_au_saut_

Ici, juste pour le Choix de l'Appel au Saut, sur une Zone de la Vague, bien raide et pentue ! Ce type de Moves requièrent une Composante verticale énorme, un Envol vetical et sans concession ...

 

_ 1 /  L'exécution du Jump plus au Lof oblige le Rider à se positionner bien en-dessous de sa Board, ou de l'amener au-dessus de lui ! il opère ainsi un renverser complet, une fixation de la forme de corps qui constitue en haut un point d'appui. Certes, le Rider aurait pu opter pour un Table Top simple, haut et parfaitement placé ; c'est une autre  approche qui se tient ! 

_ 2 / Son lâcher de main va également l'aider à orienter favorablement sa Board pour contenir le Lof puissant ; là, c'est évident et surtout vécu, d'après ses dires ! Sans doute, plus de vitesse à l'appel du saut l'aurait un peu aidé ( sortie de passe et élan encore partiel )...

_ 3 / Finalement, le Rider finit en Eagle Wing, avec un alignement de sa ligne d'épaules // à la surface de l'eau, mais le Centre de Gravité reste très en dessous  en rapport avec la Logique de l'Eagle Wing ; en effet, l'Eagle suppose une Abattée et, la montée du Bassin au-dessus du pied de Mât, il aligne tout : Board, Gréement, Corps  - c'est un Indicateur -.

_ 4 / Il en  découle que le Rider, au Lof, accuse un manque de vitesse ascensionnelle ; il n'est pas suffisamment projeté et opte alors en faveur d'un Placement opportun, - visiblement -, et lâche deux Moves en Un par souci d'Adaptation aux circonstances ambiantes ! 

Comme quoi, nous ne sommes jamais maîtres d'une Situation et, pouvoir s'adapter, constitue également un outils indispensable à exploiter, à solliciter pour avancer.

 

CONCLUSION TRES PARTIELLE

 

Ce type de Moves est à vivre, ne serait-ce que pour enrichir le panel, le registre gestuel du Rider. A mon sens, plus haut, le Rider aurait eu le temps et la tonicité pour gérer son gréement lors de la descente.  Car, étendu  vers le Haut, le Corps et les Chaînes Musculaires sollicitées demeurent moins mises en tension, mois étirées, et le retour devenant ainsi plus lent par rappel de la Gravité ; alors qu'en Rotation / Vrillage du Tronc sur le Bassin - Membres Inférieurs, le rappel et le repositionnement  se font plus actifs, dynamiques, toniques ce qui permet au Rider de revenir sur son Gréement ...

C'est à Suivre, avec un Vrai EAGLE WING, haut, très Tweaked, si possible réceptionné, pour une Analyse dans les Canons du Move 

MARIN