vendredi 31 janvier 2014

LE COQUILLAGE - POÉSIE ETRANGERE

  Peut-être te suis-je inutile,Nuit; de l’abîme universelJe suis sur ta rive jetéComme un coquillage sans perleTa vague indifférente bat,Et tu chantes, inconciliable ;Mais tu aimeras, tu apprécierasLe mensonge de l’inutile coquillage.Tu vas revêtir ta chasuble,T’étendre sur le sable auprès de lui,Y nouer avec des liens indissolublesLa cloche énorme des roulis.Et les parois du frêle coquillage,Tu vas les emplir d’un murmure d’écume,Comme la maison d’un coeur inhabité,Et de vent, et de pluie, et de brume.     OSSIP... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,