OUI ! Le Monde sera à NOTRE IMAGE 

 

DES-ORDRES

Corsica...Go56, loin de focaliser son attention sur les seules pratiques Nature, si prodigues en sensations et titres somptueux, s'interroge, observe, remarque et relate ... Depuis plus de 35 années d'Observations méticuleuses, plus rien ne va et le divorce avec le passé proche  est plus que consommé ! Des-Ordres Climatiques et Naturels, dira-t-on, juste pour qualifier ce que les Technocrates et les Décideurs zélés ne veulent pas admettre, en aréopages avec leurs savants ... Attention, il serait déjà trop tard 

!

6924761

Photos du Nouvel Observateur

Des Dépressions si creuses, des phénomènes associés de vents surpuissants, des rafales dantesques en situation de vaste et profond  Talweg,  des précipitations inégalées, les fleuves en crues depuis les terres, tout concourt vers le sinistre Météo ; tempêtes, cyclones, ou nouveau genre, hybride, de configurations Climatiques résultant des réactions de la Planète face  aux agressions qu'elle subit à trop grande échelle

 ?  

Juste après la terrible canicule qui toucha l'Europe en 2003, ainsi que les pourtours de la Méditerranée, les scénarios fusèrent. Nos climatologues ont modélisé les fluctuations climatiques possibles ; parmi celles-ci, on notait un fait juste et qui, aujourd'hui hélas, se vérifie : la violence et la fréquence plus marquées des tempêtes de large secteur Ouest, associées à des précipitations bien plus nourries qui diviseraient diagonalement et du Sud-Ouest au Nord-Est la France, par l'Ouest.  Surprenantes visions, à plus de 10 ans de là, de ces devins du ciel qui nous tombe sur la tête.

Les services spécialisés affirment également observer des phénomènes dont l'ampleur serait inégalée,   bien que toujours à moindre valeur pour ce qui concerne le facteur fréquence ; en effet, à au sujet du nombre de tempêtes touchant la Bretagne, le Sud de l'Angleterre, jusqu'au Cap Finisterre, on aurait déjà connu des années plus  chargées ! 1996 par exemple, si mes souvenirs sont bons  ?

Par contre, sous la Loire, en gagnant vers le Sud de la France et l'Ouest du Bassin Méditerranéen, on annonçait de fortes chaleurs pour les étés, voir des  épisodes caniculaires et une quasi sécheresse... Qu'en est-il vraiment ? Distorsions et de taille aux prévisions et aux modélisations : 

_ 1 _

Les précipitations affichent des taux records et cela même très tard vers la saison printanière, l'été parfois, du Var - Côte d'Azur aux contreforts Pyrénéens ! Quand aux Hivers, ils n'auront jamais été autant arrosés que ces 4 dernières années, si bien que sur l'Île de Corse, non seulement le climat change radicalement, mais les vallées croupissent sous des nappes d'eau permanentes : il pleut sans cesse, cela devient insupportable !

_ 2 _ 

Seuls les étés resteraient conformes aux prévisions, avec des périodes caniculaires, très  pénibles, plus ou moins longues et d'intensité souvent remarquables .

Toutefois, il demeure un fait marquant et applicables à toutes les zones géographiques 

Jamais le climat et plus temporairement les météo n'auront autant dévoilé d'irrégularités, de changements soudains voir brutaux du temps ; toutes les années se suivent aux saisons qui ne se ressemblent plus, avec des changement intempestifs et surprenants ; cela est suffisamment important pour le souligner et s'alarmer.

Que deviendront à très court terme nos ciels, notre espace de vie, l'environnement, sachant que face à de tels phénomènes de si vaste ampleur, l'homme reste non seulement impuissant et constate ses forfaits perpétrés à l'égard de la Nature et des éléments ! A nous tous de concourir afin d'éviter l'accident climatique, l'irréparable ...

A SUIVRE 

 

6924772

NAZARE, célèbre spot de Big Surf, au Portugal ... La mer en furie, de Cap Finisterre à l'Angleterre, balayant les Côtes Ouest de la France ... Images effrayantes de ces phénomènes de plus en plus fréquents à la côte, que ce soit en Atlantique ou en Méditerranée !

 

6924774

 

 La Mer, à l'échelle d'un courroux, nous dit : " Assez " ! En effet, le monde a les yeux rivés sur elle ... Vagues de froids successives en Amérique, déluges en Occident, puissantes canicule pour le 5 ème Continent, la Banquise fond malgré les frimas exceptionnels, les éléments en furies : rien ne va plus ...

DANGERS