Des Contrées des Vents 

S12_WV_E30_0221

 Compétiteurs - Heat - Stalled Forward Loop - Abattée / Neutralisation du Gréement, Mât au Vent et attitude bien groupée ; posture caractéristique qui précède le temps fort de la bascule

!

Cette contribution sera une étape importante dans l'acquisition très progressive des formes de Looping du  Secteur Avant et nouvelle vague ; et cela à plusieurs titres : 

L'Angle d'Envol en rapport avec le vent et la trajectoire de la vague, la forme d'enroulement du corps dans l'espace lors de l'action Starter, décident du type de Rotation et de ses facteurs d'exécution au plus haut niveau ( Altitude / Maîtrise ). Il subsiste des différences énormes qui président au Late Forward Loop, au Stalled Forward Loop par rapport au  Front Loop, proprement dit et plus ancien, ( limites ).

Notre hypothèse de travail consiste donc à mettre en équation et en adéquation le fait et le principe :

1 -  du temps de Rotation

2 - de l'action y présidant.

Dans les airs, ils  sont assujéttis à l'orientation du Windsurfer  par rapport au vent - Toute hauteur confondue -  et, surtout, au plan dans lequel se fait la Rotation avant, avec plus ou moins de verticalité, de vélocité, d'inclinaison ( plan sagittal ) ... 

Le Rider sachant différencier parfaitement ces données spatio-temporelles et les formes de corps y répondant, avec leurs variantes essentielles, sans oublier les coordinations complexes requises, ce rider, alors, excellera.

 

 

Villalba_05022012_4106

 

Envol - Altitude - Continuum vers la Rotation - Largue / Grand Largue ; le Windsurfer est encore dans la phase ascentionnelle ; le Loop promet 

!!!

PETIT HISTORIQUE 

- Cheese Roll à l'abattée, Point de rotation autour du Pied de Mât, le Corps opérant une rotation du Type Costal / Ventral ; rotation souvent dans l'ascension du Jump  ou au point d'apogée...

- Killer Loop D'antan : Loop plus Radical, engagé davantage sur l'Avant, avec un Angle d'Envol mois marqué à l'Abattée ; 

- Forward Loop : Rotation à l'abattée et franchement sur l'avant, avec une ellipse plus ou moins couchée suivant l'appel du saut - Speed Loop au Largue, voire Grand Largue -  et Late Forward Loop, bien plus haut, avec un temps de Retard, un temps de fixation ( appui Dynamique ), destiné à bien rythmer, accélérer la Rotation ; 

- Le Front Loop : Très engagé, avec une Abattée radicale du Flotteur et un enroulement du Corps plus ou moins vertical suivant le Front Loop ; en effet, selon le style et la morphologie du Windsurfer, le Front Loop peut revêtir plusieurs variantes dont il importe de tracer les nuances ; 

1 - Le Front Loop avec point de rotation à l'apogée du Saut, regard sous le Bras et bascule -rotation + / - verticale du Gréement + /- Bordé, le corps plus groupé ; 

2 - Front Loop retard, souvent très haut, avec un corps moins groupé, une voile plus neutre et plus légèrement choquée, et une Rotation / Rétablissement plus lents - Convient aux vents forts et aux plus hautes altitudes ( Sécurité ) ...

NB /

Il faut savoir que tous ces Loops requièrent donc une abattée initiale et préalable au Move, qui dans les conditions plus On Shore vont favoriser dès l'appel du saut, le placement du Windsurfer dans l'espace ; 

Dans les conditions plus Side à Side Off, le mouvement, l'enclenchement de la Rotation se fera mais avec davantage d'engagement, de gnatte, de volonté, de tonicité - d'où d'ailleurs les risques de surdosages de la force d'inertie, difficilement contrôlable en vol !... ( Dixit, Boujmaa GUILLOUL, lors d'un échange Technique, en réponse à l'une de mes questions ) .

A savoir également, que lors de la descente, l'Inertie / Poussée du Gréement sera moindre que si le Rider engageait sa rotation à partir d'une position plus haute, prenant plein pot la violence du vent et des Rafales ....

 

Ces données permettant de recadrer le secteur d'évolutions, sachant que pour ce qui suit, le Rider pose ses Forward Loops, ses Front Loops, même si les hauteurs atteintes ne sont pas si aériennes qu'il le faudrait ! Il différencie et nuance bien ces rotations, il s'achemine d'abord vers la prise de Hauteur et tente de s'approprier avec plus de finesse le nouveau rapport espace - temps qui se présente devant lui, notamment sur le plan psychologique.

 

sc_ire_acti_jc_0028

Red Bull Storm Chase - Tasmanie -  Ici, Travers au Vent, le Rider contrôle, le vent, sûrement à plus de 60 Noeuds oblige le Rider à ne pas trop dériver dans une situation qui pourrait devenir périlleuse ! ... Adaptation du très très haut niveau ... Thomas TRAVERSA 

 

VERS LE STALLED FORWARD LOOP

Si l'appellation de ce Loop Avant nouvelle vague, nouvelle génération cible le Forward Loop, ce n'est pas sans raisons ; nous le verrons plus bas ...

1 - Je pense qu'il faille revoir au préalable toutes les formes de High Jumps et tâches ajoutées qui placent le Rider en situation d'aisance ; notamment en posant, après rétablissement aérien et en hauteur de l'assiette de la board : horizontale et amerrissage par le Nose...

2 - Varier ses angles d'Envol / à la trajectoire de la Vague de telle sorte à se placer à l'abattée et planer en bordant, très groupé, avec angle d'attaque du Gréement au Vent de la Board + main arrière décalée : contrôler, agir sur la poussée de la voile ...

3 - Même en situation de Speed Loop, le Rider doit être en mesure de marquer un temps d'arrêt, sur son temps de Rotation, pour ensuite finaliser ; ce travail  affinera un temps crucial, une action starter, quelque soit l'altitude acquise,  afin de régler l'inertie, la vitesse, paramètre devant s'accorder au plus près avec l'altitude, l'espace Temps.

4 - Bien se répéter qu'il s'agit à très grande hauteur d'un Forward Loop, dont l'Abattée est amplifiée ( Neutralisation maximale du Gréement ) ; le Rider opérant une ellipse couchée, retardée, souvent dans la descente.

5 - Enfin, la position du Gréement, fortement marquée au vent, induira plus naturellement et aisément une Rotation, une ellipse alors plus à plat, plus favorable au contrôle du Move, quelle que soit la Hauteur !

ASPECTS INFORMATIONNELS - AFFERENCES

NB /

A cette hauteur, Supérieure à 10 mètres, il ne serait pas pensable de Tourner en Front Loop, ayant à gérer 10 mètres de descente pour poser, vus les aléas d'équilibration et de contrôle de l'ensemble, après pareil " trou noir ", ( perte momentanée des repères visuels ) ...

Il faut dire qu'à ce stade, le très haut niveau compense par un ensemble de données issues d'afférences autres que les simples stimuli visuels ; on peut d'ores et déjà avancer les informations vestibulaires ( issues de l'oreille interne _ situation du corps dans l'espace et en rapport avec la verticalité du terrien ), l'ouïe, ( informations captées concernant le vent et l'étape, la séquence du Loop dans laquelle il se situe,  le sens kinesthésique ( forme de corps et du mouvement dans l'espace ), et d'une manière encore plus pointue, perception du Matos dans l'Espace - Temps, avec de surcroît des informations bien ciblées au niveau de la préhension ( ouverture de l'Angle  Voile / Vent, du contrôle de la Board par les appuis et les degrés de flexion Jambes / Cuisses et Cuisses /Tronc,  ( formes de Corps aux différents points de l'évolution du haut vol ).

Bien sûr,  à ce stade, la vue redevient un facteur primordial, surtout en début de Rotation, à l'apogée du Saut ; en effet, le Ht Niveau regarde en bas et jauge, apprécie, c'est le temps d'un check list de pro qui s'opère, sans la moindre faille : il envoie, le reste suit son cours ! cela est fabuleux ...

SITUATIONS DE MISE EN FORME DU

STALLED FORWARD LOOP 

 

Bien  des Riders l'auront bien sûr expérimenté, quasiment spontanément, au fur et à mesure de leur progression en Loop du Secteur Avant ! Pour cela, il n'est point besoin d'un regain phénoménale de Hauteur ; disons simplement que le Rider devra être au Maximum de son potentiel Forward Loop classique ! 

Il lui suffira dès lors, de retarder à l'Abattée le déclenchement de sa Rotation, à partir d'une fixation et d'un enroulement plus tardif mais aussi plus rythmé pour compenser et rattraper les décalages entre Temps et espace.

Le tout sera de parvenir à une régulation progressive du temps de rotation de telle sorte à ce que le Rider soit toujours en phase active durant le Vol. Voilà pour la deuxième phase du Looping  !

Pour la Phase I , l'Appel du Saut, l'Envol, la Prise d'altitude, le Rider optera pour une attitude compacte, groupée,  Matos / Rider, main décalée et surtout, un ensemble dont la Trajectoire s'achemine vers le Largue Grand Largue, le corps bien au-dessus de sa Board et du Point de Rotation . 

Ceci facilitera comme il aménera la forme de rotation requise, plus couchée et plus adaptée à l'altitude, au retard, finissant le vol pour poser dans une posture plus favorable au vent, à la portance de la voile et à la reprise des repères visuels, surtout !!!

NB /

Lorsque le Windsurfer est à l'aise, il optera pour un élan vers la rampe lui permettant déjà, à l'appel du Saut de se présenter suivant un angle facilitant d'une part l'Envol, d'autre part l'enclenchement de la Rotation, sans avoir à porter son attention sur une phase supplémentaire, à haute Altitude ! 

C'est un continuum, une suite logique et fluide de la prise d'élan qui se poursuit et favorise l'enroulement, dans l'Abattée ; il n'y a aucune Rupture, cela est capital, le Rider est sur une elliptique dont il maîtrise toutes les temps forts et les orientations / Conditions de vents !

L'allure du Largue semblerait la plus approprier à ce Type de Haut Vol ! Cf Stalled Forward Loop de Thomas TRAVERSA en Cornouailles  Red Bull Storm Chase  20.2014 ! Un modèle du genre que bien des champions rêverons, dans pareilles conditions ! Quand à la Hauteur du Move : No Comment ou alors : céleste !

 REMARQUE 

Une simple Rotation, avec pareil retard forcé - vue l'altitude - reste, au regard d'une Rotation double un exercice aussi difficile, sinon plus ! Dans le cas des doubles, voire des tentatives de triple Rotations, ou alors combinées ( Push Into Forward Loop ), le Rider de très haut vol se voit " occupé ", c'est à dire qu'il reste l'objet d'une cinétique qui l'emporte et " meuble " cet espace - temps dont il reste parfaitement conscient. Mors d'un Stalled Forward, très haut, le plus dur est de temporiser et de déclencher au temps adéquat et opportun ses coordinations lui assurant à la fois le juste placement et le vol, jusqu'à poser. 

 C'est à suivre

MARIN

en 1 ère Ecriture - apportez vos avis et commentaires sur le sujet passionnant des Rotations Extrêmes

!

 

ENTRAINEMENT_FRONT_LOOP__7_

M56 - se cherche ... Un front loop, condition Baston ( 40 Kts ) ... Sur la Voie du Stalled ? Il n'y parait pas, mais le Jump est déjà aérien, le tremplin rond et doux ne favorise pas trop l'envol, très Side ; à ce moment, il faut au Rider le temps de l'Abattée, sans doute la phase d'un point de vue Psychologique la plus hard à gérer ... Il ne faut plus douter ! Ici, sur le Cliché : Voile pas assez bordée, corps pas assez groupé et encore trop bas ... La Rotation sera plus passive et verticale mais favorable à l'amerrissage !