lundi 24 février 2014

FURTIVEMENT ...

  Entre les ondes qui vont et qui viennent plane parfois l'ombre d'un oiseau !  le temps glisse et fuse, furtif. Sur la mer, on entend rien d'autre que le bruissement des vagues éployant leur chevelure au vent. lorsqu'elles retombent  en pluies fraîches, tellement vivifiantes ! Et le soleil, sur la voie du retour traverse en s'attardant le chant des vagues de cristal obscurément belles et lumineuses !     §