20140121125559__3__001

Dans ce dernier quart de Quadran, Thomas est concentré sur la prise d'Information ; il sait où il va poser, le reste du corps ayant paramétré toutes les réponses amenant le Matos selon son regard ! Il engage le Regard au sommet du Jump et suit, avec toujours une étape d'avance et il pose !

 

Nous avons déjà évoqué ce point crucial dans des articles précédents ; le regard, le rôle organisateur de la vue, lorsque la vue  se focalise sur un point donné, pour chercher à poser. Ou encore, comment le Windsurfer pallie au manque de vue justement pour ce qui concerne la maîtrise de son engin en vol, une fois emmené dans son déséquilibre, dans l'espace arrière, ces deux cadrans qu'il doit boucler en l'air pour poser au mieux, le plus près du Travers au vent ? Autant de points à démêler pour vous ouvrir les portes de la Rotation, registre moins ardu qu'il y paraît et du moins très accessible. 

Bien sûr, ce Post ira au Haut Niveau, comme à l'Apprenti tourneur dans les airs, car les bonnes  résolutions se prennent très tôt ! Mais ce qui diffère, dans l'Espace Corsica...Go56, c'est bien l'abscence de recettes référencées, codées, hiérarchisées dont on nous rabâche sans arrêt le ciboulo ; J'ai opté depuis fort longtemps pour cerner au plus près le potentiel en présence et les exigences requises en vue d'une mise en situations des plus adaptées ! Comme vous le voyez, on essaie d'aller bien au-delà de la recette dite technique, pour bien se placer au moment opportun, avec le Rider, en situation, pour lui dire non ce qu'il faut faire, mais acquérir la réponse adéquate au bon moment ou , le cas échéant, la réchappe, l'évitement, la compensation, enfin l'adaptation que le contexte requiert.

Concernant le point remarquable de la Vue, le rôle du Regard, notamment en Back Loop, il convient de cerner deux phases 

_ Le premier Envol où le Rider va chercher à se placer / Vent, d'une part ; 

_ Le deuxième Vol plané, lorsque celui-ci entame sa descente aux enfers ! ...

Et bien, entre les deux, il y a un Temps Fort, au Point Moro, à l'Apogée du Jump calé pil Poil dans le Lit du Vent : le Rider va engager sa Rotation par le seul fait de voir par-dessus l'épaule, côté Rotation, où il s'engage ... Il appréciera les paramètres d'Altitude et surtout de Placement, son aisance à supporter psychologiquement la situation inhabituelle et il faut le dire inconfortable ! Celle-ci le deviendra, gage et indicateur de réussite à 100 % !

POURQUOI A CE MOMENT ?

 

Parce que lors du Premier Envol, à mon sens le plus difficile, technique, contrôlable, le Rider aura bien soin de FOCALISER sa vue sur cette remontée au vent, ce premier Quadran est primordial, de telle sorte à ne pas engager prématurément sa Rotation, à bien situer un Repère à la fois  sur le plan Spatio- Temporel et d'autre part un repère quasiment tactile : 

S'approcher, entrer dans le Lit du Vent, Board bien plantée le Nose au ciel, le corps dessous, la Jambe avant montrant du pied une étoile au vent, le plus haut.

Ainsi, lors de cette sustentation très éphémère, le Rider est positionné, sa forme de corps est au top, il est parfaitement relâché, la voile des plus neutres, en équilibre dans le vent, c'est là un point capital ! Il est en parfaite sustentation et se livre sans autre souci à l'abandon, à la chute !...

Il est maître à bord de son vol et décide, il ne subit pas et, de là, il domine de son regard par-dessus l'épaule.

DESCENTE 

 

Le reste est affaire d'habitude, de maîtrise, de capacité à quitter un instant du regard le point qu'il se destine à la surface de l'eau pour un éventuel contrôle, mais la tendance est à la confiance en ce regard sur le point d'amerrissage, le reste suivant par le seul jeu des informations kinesthésiques qu'il reçoit du corps.

AUTRES ROTATIONS 

 

Le principe est applicable à toutes les Rotations ! seuls diffèrent le Moment et l'efficacité de cette prise d'information essentielle dans la Réalisation de la Rotation ! 

1 - Dans l'Appel du Saut et jusqu'au Point Moro, le Windsurfer se doit de travailler sa forme de Corps et le positionnement de son Matos dans les airs, avec Neutralisation / Contrôles qui s'imposent ; 

2  - Au Sommet du Saut, il doit savoir où il se trouve, abandonner ou reprendre ses repères ( suivant Rot Avt ou Rot Arr ), et se donner toutes les chances de bien amerrir !

EN GUISE DE CONCLUSION PARTIELLE 

 

J'espère que cela aidera les Riders en cours de Vol, essayez, vous m'en direz des News ! C'est ainsi que de très hauts Back Loops ont été réceptionnés, je veux dire sup à 2 Mâts au-dessus de la Vague !

A SUIVRE 

20130912101314__6_