Oui, on ne peut pas passer sous silence la plantade d'hier ! Avis de Coup de Vent d' WSW à SW !!! Observé vers le Littoral Grand Sud 10 / 15 Noeuds de NW dans les Rafales, mer plate - au lieu des 1.50 m de Houle annoncée, quelques risées, bien au large, par effet Venturi essoufflé, " à l'Est du domaine ", lequel  ?  

Encore une fois, les Modèles Météo sont embrumés et se plantent comme cela n'est pas permis ! 

Des Millions de données, des Isobares, partout, des relevés, des sondes, des pressions, des enroulements virtuels, des satellites, une pléthore d'ingénieurs qui de Toulouse à l'Île de Beauté  en perdent leur latin et les stats ... C'est ainsi, que voulez-vous, la Modernité à son prix, son coût, sa marge d'erreurs plénipotentiaires  - excusez-moi - qui ne cesse de s'alourdir, de peser, d' irriter, d'asphyxier sous la serre qui nous enserre et nous enterre  lentement...

Imaginons un moment, la batterie phénoménale mise en action pour nous prévoir le temps, au moins dans les 6 heures à venir ! ce serait ahurissant, une armée en campagne, à l'heure du numérique, des serveurs et des logiciels ultra puissants, des millions d'informations croisées, mâchées  ! Non, la mer reste bleue et calme, pas une ride, force 3 dans la zone Littorale, quelques énervements  à partir d'un mille de la côte ; 

Par contre, à 107 mètres, vers les Alto Cumulus en Piles d'Assiettes, à bord d'hypothétiques ou possibles courants Jets, sous le vent, oui, le zef monte et s'énerve un peu ! Les Modèles se tromperaient-ils de masses d'air, de couloirs du temps,  d'Altitude  ? Possible, après tout ; nous viendrait-il des pays du froid  quelques poches d'air chaud, chauffé au fuel, ces résidus d'un hiver doux que les ménages et les foyers auraient libérés dans le vaste ciel Européen ? Possible ! ou alors, après ces épisodes et vagues de Froids qui ont sévi aux States, aurions - nous en errance, à la dérive, d'énormes bulles de miasmes, d'infames dépression en herbe,  capables ou susceptibles de rendre fous les Modèles Météo dernières générations et ultra-forts ? 

Allez savoir, mais de là à dire le Coup de Vent, les Rafales, à l'Est des Bouches, de surcroit en forcissant l'après-Midi alors que toutes ces données se sont avérées inexactes, n'ont jamais existé et ont chuté l'après-Midi : là, c'est fort, très fort ! Quel crédit accorder à ces Modèles ? Aucun ! Ils récidivent, ne corrigent rien, s'enfoncent dans l'erreur systématique !

Une chose est certaine, 10 Bulletins Météo, 10 interprétations différentes, c'est nul et usant ... Pas de photo pour cet Article en forme de chronique  d'énervé,  de navré, mais vous comprendrez que le temps est une affaire sérieuse que les anciens meublaient  de poésie, d'adages et de dictons des plus imagés et des plus justes, un temps qu'ils respectaient comme ils espéraient celui de chaque saison qu'ils chérissaient et choyaient.

Je pense que nous vivons actuellement totalement et complètement à côté de nos pompes et que le superfétatoire, l'ostentatoire, ce culte de la mesure, du chiffre, de la courbe et du numérique nous plante droit dans le mur ...

Ah, une page Web, cadrée, colorée, immuable dans ses certitudes, cela jette ! mais le monde, en attendant, se vautre et se pète lamentablement la gueule : SURSIS ...

Pour les semaines à venir, 2003 ne serait pas loin, du moins pour ses pics de chaleur ? La saison est mal engagée, le temps devient paradoxal et ne signifie plus rien :

Un jour ouragan, le lendemain, c'est l'été ;  le surlendemain, les Tropiques et l'Equateur, un cyclone à la clé... Comment prévoir dans ces nouvelles conditions, qui et quoi incriminer si ce n'est ce système que des millions, des milliards d'individus servent aveuglément sous l'égide des technocrates très zélés