vendredi 11 juillet 2014

DE L'ESSENCE D'UN PARTAGE !...

 XAVIER RUDD        A partager, compagnons de sillage et d'écume, ces volées d'embruns, ces bolées lactescentes  qu'infuse le  fil, le flux onirique  de nos bordées ;  ô amours in-sensées ! Ainsi des fragments du long  poème du silence et de l'amer ! Et n'avoir pour cri que le geste, la quête d'un duo révolu voué à l'extinction, à l'oubli ! Oui, vibration de nous comblée, Au loin, là-bas, sur l'onde,  douce à ravir, prompte  à sidérer le mal  : et  le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

vendredi 11 juillet 2014

REGARD SUR LA MER !

   Comment, tant de préciosité, de légèreté ! pourquoi ces sompteuses lumières ? Et ce rêve de velours, agréable et fou qui s'envole, partout, nulle part, ailleurs !... Un regard des limbes figeant indéfiniment le destin ; dessein diaphane. Et pourtant, que cette déesse, fée des Eaux, nymphe éphémère s'avère lourde et redoutable ! L'étreinte, entre l'Ether et le Rocher scelle l'instant, vital. Passage, certitude d'avoir été, peut-être, accord, harmonique parmi le probable ! Fragments - Marin -      ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 11 juillet 2014

LINE UP TESTARELLA ...

    Entre  le Tumulte des grosses Ondes au Large de Testrarella et le  Line Up que les fonds et les isobathes dessinent, rien ne va plus ... Le vent fort n'en est pas la cause, mais de ces variations, entre l' WSW et le SW, le dessins des côtes et les reliefs, tout concourt dans la zone Littorale proche à perturber parfois la Régularité d'un Line Up. En effet, des vagues précises, moins sujettes aux caprices des éléments et du milieu , sont garantes d'une réelle progression dans les vagues. Il est,  dans... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 11 juillet 2014

HORS PISTE INSULAIRE ...

 XAVIER RUDD - Une Découverte - !     ISULA  Tu nous livres des centaines de lieues de rivages ; intouchés, mélodieux et tonnants ! toutes les fois, confins d'un monde unique. N'en déplaise aux devantures et aux fards des vitrines  vilement accotées  ! Il est aussi des sphères éthérées où les mots cavalcadent au hit-parade du poétiquement correct, très en vues ... Certes ! Mais de l' humble phrase qui pèse et accuse les courants secrets  et pesants de la dérive ; de ces  extravagances,... [Lire la suite]