AOÛT SERAIT LE MOIS DES THERMIQUES ATTENTION, IL FAUT JOUER SERRE 

 

Vous êtes si nombreux à rechercher des Infos sur le sujet  et aussi sur le Site; visitez la Catégorie, il y a ce qu'il faut ! Mise à part la définition conventionnelle des Brises Thermiques que tout le monde connaît, je serais presque tenté de vous dire qu'en Corse, il n'y aurait pas un Thermique mais plusieurs ... Et oui, voyez pourquoi  :

_  Le Relief va jouer une part prépondérante et décisive ; 

 

* Naviguer près des pointes et des Caps, un peu plus au large, légèrement sous le vent de ces derniers ; 

 * Priser les Zones Dépressionnaires, ( sous le  vent des montagnes),  susceptibles de déclencher un effet Venturi prononcé : 

Au débouché des vallées, sous le vent des Grand Caps, ( Corse et Pertusatu notamment ), mais aussi des Caps intermédiaires offrant les mêmes configurations.

Vers les Golfes encaissés et aux vallées profondes, où les montagnes environnantes sont hautes, à l'heure bien sûr des premières convections visibles vers les sommets !

Éviter de naviguer au vent de falaises ou d'abruts  qui amoindrissent  le Thermique par un effet turbulent de réflexion ...

 

_ Il existe une plage horaire relativement propice à l'émergence du Thermique, et cela, suivant les endroits ;

En cours de Matinée, le Thermique se lève, pour gagner entre 12 / 13 Heures sa pleine puissance : c'est la régle générale ! C'est souvent le cas vers Sant' Amanza ou dans le Valincu, vers Portigliolu - Campumoru ou Porti Poddu, Capu di Muru, Senetosa, Erbaghju ;

Mais il est des endroits où il se lève plus tard, lorsque la terre emmagasine un regain de chaleur et la libère, à partir de 15 Heures ; songeons à Figari, Ciantarilla,  la Balagna ! 

 

_ La profondeur, donc la Température de l'eau également s'est avérée être un facteur non négligeable dans le maintien, le renforcement du Thermique ; 

En effet, on peut remarquer que les eaux plus profondes et plus froides accentuent les écarts Mer et Terre favorables au renforcement du Thermique.

Après un Coup de vent, sur une mer brassée et donc plus froide, le Thermique peut prolonger une Session sous la forme d'une Brise dite renforcée par ce différentiel  accentué de température entre  Mer / terre ; Une sorte de Gradient de Températures...

Les variations de la Thermocline*** peuvent dans une certaine mesure favoriser le " gradient de température  "et l'écoulement des flux d'air de façon plus marquée...

*** La thermocline est la zone de transition thermique rapide entre les eaux  superficielles, (généralement plus chaudes et oxygénées),  et les eaux profondes ; les plongeurs la sentent !

 

DSC05631_001

 

LeThermique de 16 Heures vers Vintilegna  : 18 _ 20 Noeuds en Ouest 

 

_ La course et la déclinaison du soleil, sur son char mythique, également confère au thermique plus ou moins de force, de régularité ; 

En de nombreux endroits de la Côte Ouest et Est, le vent marque un relatif essoufflement au Zénith du soleil, pour ensuite basculer, avec la déclinaison, se renforcer, s'établir de façon régulière  en  intensité et en direction !

 L'heure solaire joue, de façon très visible. Elle occasionne au fil des heures la bascule progressive des vents du SW vers l'W, sur la Côte Ouest.

***

On peut bénéficier de Thermiques dont la Force Beaufort tutoie les 20 à 25 Noeuds, voir plus très localement, alors qu'à quelques Kms, le vent ne dépassera pas la Force 3 !... Tout est donc question d'investigation sur de justes éléments d'observation et d'analyse ...

En espérant que vous trouverez sur cette page quelques infos utiles à vos Sessions 

MARIN 

Voilà pour les données  un plus spécifiques à l'Île de Corse concernant  les Brises Thermiques .