JIBE_FORT_I__2_

 

Nous ne revenons pas sur les réglages, vous trouverez tout dans les Catégories : 

_ Astuces et petits trucs ; 

_ En  tapant le TAG réglages ou vent fort ; 

_ Réglages Bout de Harnais ; par exemple, etc !

_ Réglage des Ailerons +++ Vagues ...

 Opter pour un Flotteur et une Surface de voile compatibles, dans les Programmes et les Ratios, bien sûr.

Si vous souhaitez plus amples Infos, astuces, conseils, approffondir un point plus technique : n'hésitez pas, on répond, c'est avec plaisir

!

 

 

Vent_Violent_

 

 

ESSAI DE DEFINITION VENT VIOLENT 

A titre d'exemple, on évoquera les Relevés du Sémaphore d'ERSA, lors du dernier épisode de LIBECCIU au Cap Corse ; en effet, sur dix Minutes, nous eûmes respectivement les Jeudi et Vendredi entre 124 et 127 Km/h, en Rafales et aux alentours de 85  Km/h de vent Moyen, soit près de 70 Noeuds en Rafales et 48 Noeuds constants.

C'est un cas de figure, sachant que l'effet de Cap, des Goulets, des Passes, des Vallées voisines accentuent parfois ce que l'on nomme les vents Catabatiques, ( Fréquents autour du Cap Corse ).

 

POURQUOI CET ARTICLE // LE QUIVER VOILES

 

En effet, beaucoup de  Riders ne descendent pas sous 3.7 M2, certains s'arrêtent à 4.2 M2 ! D'autres affectionnent 3.2 M2,  voire 3.00 M2 ; la donne change du tout au tout. Avec une voile appropriée, on navigue, comme si l'on était dans la Baston commune. L'adaptation est quasi naturelle.

Si l'on a rien d'autre, que l'on est surtoilé, il faudra jouer fin, ruser, composer avec le Souffle, Eole.

 

 

MER_AU_LARGE__3__001

COMMENT 

Une des solutions réside dans la façon de naviguer d'une part et d'autre part de positionner le Gréement.

- 1 - 

* La mer étant hachée, démontée, courte si l'on se trouve non loin du bord, il conviendra d'adopter une suspension accrue de telle sorte à garder les genoux fléchis, d'absorber un Max les chocs, -  comme le descendeur à Ski dans les bosses- , occasionnés par les marches et les creux ; 

** Nous le savons très bien, on Lof dans les bourrasques, on abat un peu pour garder le Cap, la vitesse lorsque le vent reprend son allure de croisière.

- 2 - 

Concernant le Gréement, voici une Astuce imaparable, "  la botte du Marin "

En Navigation, tout d'abord, il est très efficace d'encadrer les deux attaches du Bout de Harnais avec une Main Avant plus avancée, nettement  plus avancée ;

Pourquoi ?

 Parce que le Wishbone sera contrôlé par les bouts de Harnais rapprochés, ( un peu plus reculés et rallongés ) - comme à l'accoutumée -, mais aussi par une  main avant plus précise, poussive.

Le corps vrillé vers l'avant, se trouve être bien face à la poussée du vent dans la voile, la main avant favorise l'engagement du Mât plus au vent afin de réduire cet angle crucial Voile / Vent, et, ainsi, d'obtenir un écoulement le plus laminaire possible, à la limite du faseyement.

Notons que le point d'écoute, à l'arrière se trouve être plus relevé, ce qui conduit à libérer l'excés de puissance de  la voile aux prises avec les 70 Noeuds !!!

- 3 - 

Quand opérer cette Conversion  ? 

Soit le Vent est constant, violent, et vous naviguez ainsi de façon permanente ; cela peut arriver, soit vous allez affronter une violente Rafale et là : 

Passer d'une posture de Navigation normale, en Suspension, à une attitude de régulation, de gestion d'un phénomène anormal. Il est impérieux de se redresser sur la board pour assurer à la fois un autre type d'équilibration d'une part, et, d'autre part de propulsionn régulée, adaptée à la violence du vent.

Dans tous les cas, on reste au harnais, ( Sauf Cataclysme ), mais le rôle des bras devient majeur ; La main Avant positionne, règle, corrige ; 

La main Arrière assure la Propulsion, dose, soulage, aide la main avant si nécessaire ! On ne plaisante plus ...

- 4 - 

*** La Hauteur du Wishbone : Impératif, relevez-le un peu ! Meilleur couple de Rappel en Navigation, moins de composante latérale et de force de Dérive, Aptitudes à mieux gérer les rafales, quelle que soit la posture, et, en cas de projection, l'envol est moins brutal,  contrôlable.

 

Voilà, le sujet est à suivre, bien évidemment, n'hésitez pas à  coopérer, toute expérience est intéressante, garante de progression.  Nous verrons comment assurer un Jibe,  au-delà de 50 Noeuds, sans chuter ! Et puis, Socrate ne disait-il pas, à très juste titre : " Je sais que je ne sais pas "

 

MARIN 

L_Aile_Bleue_

 

Giraglia_001