DOSSIER

FAIRE LE POINT // SUITE 

EN GUISE D'INTRODUCTION 

 

Que vous soyez en Paddle Board, en Kite surf, plus fréquemment en Windsurf !

un SOLO, une Longue Distance, un Raid Littoral ne s'improvise pas !  Quoiqu'il arrive, savoir que lorsque l'on s'aventure en Mer, ne serait-ce que pour tirer un bord ou naviguer près des côtes, est un acte déjà périlleux, risqué, une inititive engageant sa propre sécurité ; en effet, le Milieu Marin est par définition hostile, l'erreur ou la simple négligence peut être fatale...

MNS de Formation, ayant depuis de longues années navigué , - je ne dirais pas pris la mer -, car c'est elle qui nous prend en son sein, nous garde ou nous délivre à sa guise  ! Ainsi du Ciel ...

je tiens par le présent Article à éclairer un peu, humblement, ces pans  ennivrants d'une Pratique Extrême, aux variantes et aux  finalités tellement différentes et pourtant si proches les unes des autres quant à la Sécurité, à la Prévention, à la Préparation qu'elles imposent...

La Mer, le Coup de Temps, la Houle, les Vents violents, la Distance, la Solitude et les Grands Espaces seront à la fois les alliés de l'Azur, vos Compagnons mais aussi vos ennemis ! Il faut le savoir, l'intégrer, agir en connaissance de cause, et, rien, ne saurait y déroger. 

Nous allons tenter non de circonscrire le Sujet, - il est si vaste -, mais d'approcher quelques Conseils, Recommandations, Certitudes issues d'une Pratique lointaine, approfondie, qui aura été sujette à des Expériences Limites ! Puisse cette Contribution éclairer un peu la Voie du Destin, éviter la catastrophe.

 

PREALABLE INCONTOURNABLE 

Être et se maintenir en bonne forme Physique, connaître ses capacités, savoir s'arrêter ou renoncer, ne pas présumer de ses forces, rester un adepte assidu de l'exercice physique à intensité variable et poussée. Ne pas être convalescent, ou revenir des suites d'une opération chirurgicale, observer une vie saine, - à éviter Tabac et Alcool, enfin toutes les occasions d'addictions limitant les ressources...

Quoiqu'il arrive, MARIN, en Mer

NE DECOURAGE PAS, LUTTE, ESPERE, AGIT, CAR  IL Y A TOUJOURS QUELQUE CHOSE A FAIRE, BAS-TOI

!

 

TEMP_TE_HIVERNALE_

 

 

ENVISAGER UN PROJET / LE CADRE D'EVOLUTION 

 

Le Jour J, une fois sur Site, il sera de la plus grande importance de consigner, dans un Journal de Bord, le Cadre de votre Projet, soit : 

- Les Conditions Météorologiques  et Marines Observables. 

a / Vent en Force et en direction, ( Anémomètre obligatoire ) ;  état de la mer, le temps, l'évolution possible, probable, les Prévisions : Site Référent et Officiel

b /Noter  l'heure, le Point de départ, les points intermédiaires, le point d'arrivée, la route du retour, les points de chute en cas d'avarie, si possible géolocalisés, - utiliser Google Maps, la veille - ! Evaluer la Distance Totale, les bords de recadrage, de remontée au vent, notamment au Près, non prévus ;  on évalue toujours  au pire des cas, toujours !...

c / Listez votre équipement complet, du Matos aux Ressources et Outils en cas de problème, pour les secours, les recherches, c'est capital ; 

d / Noter, pour celles et ceux qui restent à terre, les Numéros de Téléphones utiles et d'urgence : Sémaphore, Cross, sinon, la Gendarmerie Nationale passera le Relais !

e / Assurez-vous que vos compagnons à Terre possède une paire de Jumelles puissantes et lumineuses, convenez avant le Départ d'un Code de Signaux à interpréter ensemble, sans l'ombre d'un doute, entendez-vous !

 

MATOS 

_ 1 _ 

Se Préparer côté Matos  / Voir le Fichier Image plus bas :

Prévention _ Sécurité, 1 Clic Dessus

- Même en été, opter pour une combinaison entière,  - du genre 3.2 -, un gilet de protection +  flottabilité, un Casque : indispensable ! Un Tire-veille, - toujours très utile - du Bout dans la petite poche du Harnais ou du Gilet de protection. ( Voir Montage ).

- En cas de Solo, de Longue distance, de Raid Nautique : 

- Équiper un petit sac dorsal, avec 1 Miroir, une Fusée, un petit tournevis, 2 vis d'inserts, un Couteau, un Portable, -  ( avec un petit briquet dans un étui 100 % étanche ), une couverture de survie en cas d'atterrissage forcé et de nuit dehors, du Bout, des Barres de céréales, de quoi s'abreuver, sachant que vous aurez pris le  soin de boire beaucoup avant de partir et, de vous être bien badigeonné le visage d'écran total  !

- Tout vérifier avant de s'élancer, Check Up Complet !  Bouts, Tendons, Diabolos, Accastillages, Voile et têtière bien engagées, Mât et les 2 parties solidaires, Ailerons calés et revissé, - pas de jeu -, Straps et Visserie, Wishbone, - notamment la poignée, son bout, les articulations, l'Arrière et les Clips de verrouillage, les bouchons de mât et de Wishbone, les petits trous sur les tubes, sièges de nombreuses ruptures ; concernant ce point, je vous rappelle une Astuce, un petit truc : 

Bander les coques du Wishbone avec une longue lanière de Chambre à Air, afin de bloquer les Axes, - les Tubes ne bougent plus -, mais aussi de renforcer tout le Wishbone, c'est très très efficaces,  Même en cas de casse, on peut rentrer ! ( Voir Montage ).

- Vérifier l'Embase et la Rallonge, le système de verrouillage, l'attache de l'axe, les tous aussi, assembler et tester à l'arrachement, à Terre ! 

- Le DIABOLO et la Carotte de Pied de Mât ?

Systématiquement doublés, c'est à dire que j'en place une à l'avant, en prenant le soin de recouvrir la CAROTTE d'une protection : liège + Tape ! En cas de casse, je vire l'ancienne et rive celle de devant, c'est le seul moyen que j'aurais pu trouver, le plus efficace ! ' Voir Montage ).

A quoi sert le petit tournevis, ou le couteau prévu dans le sac ? Tout simplement à éjecter de la rallonge ou de l'Embase le morceau de carotte cassée ... Vécu, c'est du vécu, salvateur !

Casse de la Poignée de Wishbone 

- Prévoir un Bout, avec noeud de Boa Double  sur le Mât, déjà fixé, qui vous permettra de capeler le Wishbone, en le renversant, le cas échéant,  si le bord et l'Amure  l'obligent. ( Voir Montage ).

- Lattes et Têtière : voir et régler ;

II 

NAVIGUER EN FONCTION DE L'EXPOSITION AUX DANGERS 

- A éviter, le Parcours au Vent d'une Côte exposée à la Houle, aux lames, ne vous laissant aucun échappatoire, ni  point de chute possible en cas de casse, et  ne vous permettant pas à  la Nage d'éviter le danger, - Rapport  Espace / Temps défavorable - 

- Par vent de Terre, ne jamais s'éloigner du Bord ! En cas de Casse, ne pas chercher à regagner le Bord Face au Vent violent, mais Travers ou légèrement Bon Plein / au Vent, même si la Dérive est importante... Vérifier votre Progression / à l'alignement de 2 repères à la côte, ( amers ) ...

Par vent de Travers, on peut toujours nager dans le Lit du vent, surtout pour éviter un rivage exposé aux lames et gagner une zone sous le vent des terres, calme !

- En cas de Casse, abandonner tout, si nécessaire, sauf la Planche, bien sûr ; Improviser un Leach, pour ne pas la perdre, utiliser le Straps Arrière !

Bien Maîtriser les Signaux de Détresses en Vigueur et connus des Secours !

- Si le Matos est brisé, abandonné, que l'on a plus d'autre choix que de rejoindre avec sa board le rivage, aussi loin qu'il soit, retourner son harnais , - ( Boucle vers le dos, afin de garder un Minimum de Flottaison et de protection, au cas où ), pour s'allonger et  ramer sur la Planche.

Si la dérive est trop importante, que vous êtes bon nageur, ne pas hésiter à progresser dans l'eau :  moins de prise au vent et de fardage, +++ efficace, parfois, - la Planche étant reliée par un leach, attention ! - 

III 

 

SURVIE 

 

- Vous êtes dans une zone de vagues, de déferlement, de courants intenses ! 

Ne jamais lutter, se laisser emmener ! Quoiqu'il arrie, ventilez et respirez régulièrement, profondémment, - Favoriser l'expiration et, ainsi, la détente, le relâchement, même dans les vagues, aucune lutte, uniquement composer avec ! ... et, Hyperventiler modérément, si Apnée.

- Vous êtes très très loin ! 

On fait des signaux, avec son casque, ( de couleur vive ), avec son petit miroir, ( SOS Morse ), on attend le moment favorable pour déclencher son feu ; on tente un appel portable, si possible ...

Si les conditions l'autorisent, on envisage de rentrer à la nage, du moins de se rapprocher, sans jamais forcer l'usure ; bien se connaître, évaluer ses capacités  de résistance au froid et à l'effort !

Il est des postures à prendre en profitant d'un positionnement du Gréement  / Flotteur, et, ainsi, de se reposer, d'attendre, en étant allongé un bon moment, le corps maintenant le matos à plat, le plus lourd sur la board.

Et, si l'on peu tenir en équilibre, ne pas hésiter à se regrouper, à observer la position du Foetus, bras et jambes repliés, le corps en boule, afin de  retarder l'hypothermie, l'hypoglycémie, l'endormissement !

DANS TOUS LES CAS, NE PAS ÊTRE PASSIF, AGIR, FAIRE QQ CHOSE, CAR L'INACTION EST SOURCE D'ANGOISSE 

- L'EAU  ? 

Si la soif arrive à grand pas, et bien, on fait ce que l'on peut, comme Alain Bombard, on boit de l'eau de mer à petites gorgées ! Je l'ai expérimenté à la journée, cela marche, il faut être très mesuré, une gorgée, de temps en temps, que l'on prend sous la surface, on tiendra ainsi ! et si vous avez pris le soin d'emporter quelques barres de céréales,  ce sera le Pérou

!

PREVENTION_SECURITE_

 

NOS RECOMMANDATIONS 

- Dans les cas de Longue Distance, de Raid Aventure, de Solo : 

N'utiliser que du MATOS Neuf, dont vous aurez pris le soin de noter le Nombre d'heures de Navigation, à différencier de l'autre, n'ayant pas reçu dans les vagues ou subi de chocs en cas de chute violente. Matos rincé, irréprochable ! 

Mât version 50 ou 70 % Max de Carbon, RDM si possible, Idem pour le Wish, ( Hybride ) ! Pas de voile rapiécée, même avec du Mono-film ...

Pas de Bouts de Harnais qui cassent ! On utilise de la Corde d'Escalade, en 10.5 mm, c'est le Top du Top ... Car qui n'aura pas encore cassé au large, étant obligé de Louvoyer, plusieurs Milles Nautiques, ne pourra pas comprendre ! ( Voir Montage )

- A l'heure des Multi-Fins, n'hésitez pas ! Un Quad, Un thrusters, plusieurs ailerons, c'est mieux ; il suffit d'une planche, d'un casier dans l'eau pour virer votre Single, tout péter ... On n'hésite pas, car avec 2 fins sur 3, on rentre, même difficilement, mais on rentre.

 

Maintenant, rien n'est à l'abri, en Mer ! Quant à la " machine humaine ", advienne que pourra ... Question de pot, de bol !

 

MARIN