LUDOVICO EINAUDI  

 

CELESTIELLE_FUSION

 

 


Le chant immémorial
Des baleines
Et des dauphins-pilotes
Pour ultime écho
La mélopée des flots
Pour unique ciel
L'embrun nous saoule
Fuyons l'enfer
Regagnons les  champs suaves
Et absinthes
Des perennelles harmonies


L'ellipse est delphine
Puffin  sterne
Sur la mer de joie
Quand l'aile la  caudale
Palpitent en guise
De célestielle fusion


Et l'océan profond
Enveloppe
La nuit sereine
Promène l'ombre
D'un hasard
Illumine la rencontre
Qui nous fonde
Vous  et moi


Quelle autre vastité
Aux métamorphoses perpétuées
Des vagues
De lin bleu et de myrte
Emplirait autant
Les accords oniriques
De ces languides stances


Ô rimes insensées
Un lointain rivage
Imaginaire espère encore
Le cantique de l'Azur
Originel   


L'âme y recouvrerait-elle
Ses ailes pour un dessein
De plénitude  au regard
Céleste de la transe


Le bout de la longue route
Au-delà des collines

20120801_0019flatfinalw

Là-bas vers le silence
M'est promission
Règne  sans fin nimbé  d'essence

 

§

 

MARIN - à bord d'une Folie  !

J'écris pour mes frères les Dauphins