" Lune clair brillant
A son premier croissant
Ou à son plein :
Bons quarts pour le marin ' 

Dicton Marin 

 

 

 

Combien sont-ils à avoir loué la Lune, à  lui avoir parlé  en silence  comme si elle avait été leur confidente ? Entre marins et poètes, de tout temps, la Lune aura été la Muse, l'inspiratrice, la grande consolatrice des coeurs en errance. Je connus une Petite Fille ; la Lune la fascinait, l'émerveillait ...  Elle était notre petite fille si proche ; La joie et l'étonnement qui l'habitaient nous ramenaient tous vers son royaume, le royaume merveilleux de l'Enfance.  Avec Elle, je veux dire " Emma ", nous serions restés de grands Enfants quand d'autres s'honorent toujours  d'être de grands cons,  ( je veux dire les parents qui séquestrent leurs deux enfants et les privent de leurs Grands-Parents depuis bientot 6 ans ! ) ... Excusez-moi cette digression, mais elle aurait quelques effets que l'on prête souvent à la notion aristotélicienne  de Catharsis ...

DSC06092

La Lune : pour Emma et Cesare

!

TRISTESSE DE LA LUNE 

 

Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse ;
Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,
Qui d'une main distraite et légère caresse
Avant de s'endormir le contour de ses seins,

Sur le dos satiné des molles avalanches,
Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,
Et promène ses yeux sur les visions blanches
Qui montent dans l'azur comme des floraisons.

Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,
Elle laisse filer une larme furtive,
Un poète pieux, ennemi du sommeil,

Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,
Aux reflets irisés comme un fragment d'opale,
Et la met dans son coeur loin des yeux du soleil.

§ 

Charles BAUDELAIRE

 

" ... T'aimera le pilote
Dans son grand bâtiment,
Qui flotte,
Sous le clair firmament !

... "

Alfred de MUSSET