DSC04118

 

 

RAY MANZAREK 

 

Pourquoi  s'épancher  Marin

 Pourquoi

Comment  céder à l'Azur

 Et dériver  saoûl

Pour  quelques maux qui  s'esseulent 

En vain  dilacérer  les voiles d'un  coeur 

A l'amertume  éployées 

Puis jetées en pâture 

A tous les vents de l'oubli

 

Je vais  te répondre  pèlerin

A toi qui effeuille la voix limpide de l'errance

Que tu honores

En t'attardant auprès d'un abîme 

Étrange 

Que l'encens emporte si  haut

Si loin 

Des rivages combles 

Depuis les linéaments de la  nuit

 

Irais-je seulement briller

Caracoler au diapason d'une gestuelle aboutie

Par trop osée  ou aisée

Clamer un quelconque trophée

Toiser l'épreuve et le défi 

Et ainsi piètrement  dépasser 

La limite ou la raison 

Par- aître

Non 

 

Mais  de  te dire et  partager 

A l'unisson  de l'harmonie 

De la Nature  en beautés 

L'intaille rare     la courbe  sur l'onde

Aux  ravissements des ciels 

Que seules la musique

Et  les bleuités de la  lumière 

Consacrent en brillant 

Pour Toutes et Tous

 

Alors

La Mer   l'Océan 

Au Ciel   lui font miroir

En l'instant confondu

Au temps qui n'est pas

Lorsque  par le vaste psyché

Un  soupçon  d'éternel

Alors  se gémine

A la lisière d'un  sibyllin  poème

 

Migration  vespérale que chaque mot

Emprunte 

La pensée transhume

Rien ne la  bride 

Trop  vague   Cybèle

Ainsi des-accords transmués

De ces transes aurorales

Aux aîtres  précieux  qui éclosent 

Comme un printemps

 

Au Ponant  Oui  je me confie 

Afin que tu viennes

 Avec Nous

§

MARIN - l'Essence d'une Voie d'Eau  -