POUR LA PRÉVENTION 

PRÉCAUTIONS AVANT 

On pense qu'il s'agit là de détails, ou de choses tellement naturelles qu'on y revient  plus ! La solidité du Matériel  serait-elle  à toute épreuve ?  Mais L'usure est si rapide qu'elle ne nous effleure pas même l'esprit...

Ces gamelles et ces chocs, ces heurts qui maintes fois auront ponctué des sorties : Chute dans le mât,  wishbone raguant dans les rochers après une dérive  en plein  swell, ces rotations posées limites-casses, avec de très fortes sollicitations au niveau du Tendon de base de mât ou alors de la Carotte Acier Inox...

Quant aux voiles sans têtière, difficile de vérifier l'état des coutures et de l'attache de la sangle ! y aller avec la frontale et bien  observer, si cela est possible.

Amis Boardriders, passez tout au crible, ne laissez rien au hasard, ni à l'à peu près, surtout si vos Navigations se font par vent tirant plus au large, s'il vous prend l'envie de dérader sous le vent des Îles perdues !

Du moindre bout,  à l'oeillet, au manchon de mât, au mât lui-même, à la voile, en passant par les embases et rallonges, aux clips, aux coquilles de Wishbone, à la fourche arrière ( Fragilisée par les trous en 2.5 Cm ), la poignée et son bout sur-sollicité !

Ne pas naviguer avec une vieille embase ! Passées les  150 heures d'utilisation : au rebut, on garde, on rince, pour des sessions sans aucun risque, en bord de plage et vent de mer !

Pour ce qui concerne le Diabolo, le Tendon, on le plie avant  / arrière, côtés droit et gauche,  avant de partir, tout en dégageant la sangle de sécurité ; Voir le pas de vis  et l'écrou aussi.

Si très gros choc sur Rallonge 100 % Carbon, vérifier le coulissement de la bague : ( Possible Gonflement et délaminage, fragilisée ) ! à voir ...

Vos Fins, passés à la loupe, le serrage et qui sait, le calage, doivent être impeccables ! 

Quant aux visses d'inserts, une à deux fois l'an, plus si pressions et torsions pieds dans les  Straps, les sortir et contrôler, voir les changer, surtout si le moindre doute de torsion subsiste ! La rupture est imminente, ça craint, surtout en Front !

Pour le reste, structure de la Board, rail de mât , notamment, contrôle délaminage possible, rupture, prise d'eau, chacun est maître à son bord, pensez-y, car une planche cassée en deux au large et dans le baston pose de gros problèmes !

!

Côté HARNAIS, Ô SURPRISES 

!!!

Nous vous poserons quelques Images édifiantes d'usure cachée, traîtres, assassines mêmes !... Soyons plus précis : c'est en vérifiant tout ce Matos qu'un Rider s'apperçoit d'une zone du Harnais renforcée, cachée, avec une sur-épaisseur dont les bords ont été ignorés par le fabricant !...

En effet, quelques mois, une Vingtaine de Navigation dans les vagues auront suffit à ronger les sangles d'attache et de réglage du dit harnais qui frottent grave sur ces renforts  ! Impensable ! Une rupture dans le Baston, en Mer, pour les as, lors d'un Forward à une Main, d'un One Handed Back Loop ! Vous rendez-vous compte ? 

Nous allons réclamer auprès de ce fabricant, car en guise de Harnais vagues, ils ont fait très fort ! 85 Euro pour un été, c'est cher payé le Harnais.

Bouts de Harnais : à Changer régulièrement ... Il en sont qui naviguent avec de plus longs bouts, laissant aux prothèses brachiales le soin d'économiser un peu les bouts ; c'est un style de Nav pour ceux qui ont des avants bras d'ex-bûcherons d'antan. Mais vérifiez la rigidité à la pliure des bouts, contrôlez, surtout si les modèles utilisés ne s'enlèvent qu'en ouvrant le Wishbone ( pas bien ! )