Descentes_Gros__5_

 

Comme l'écueil  Le Solo en mer 

Qui s'épanche sur le vaste azur    Comme un rêve
D'archipels et de récifs antiques
Qui se confie                  A  la mort
Inéluctable qu'auréole la pregnance d'un  bestiaire porphyroïde

Et de n'avoir pour horizon que l'Ecueil
L'embrasement d'un soleil tardé  
L'autre rive    et ses tombants
Que les  ors et les fragments de l'éternel
Régénèrent     
Insignes  contours  rompant au silence bleu

Silhouette familière que l'écume
Obstinément révèle dans la fulgurance
Des clartés de l'Orient     Droit dans le ponant des îles
Par-delà le choeur de la nuit immensurable

Rumeur   minérale     Une  paréidolie     
Sourd de la terre et de l'eau      A jamais figée
Nimbée d'ocelles écumeuses     rehaussant  
L'empenne des nues aux flèches de givre
  La caresse de l'embrun   y destine le vol diaphane
De l'alcyon

L'étrave  plonge    tangue et  gite 
L'écueil  éploie ses ailes aux vents d'amont 
En pointant le cap vrai du marin
Voile la nuit obscure

   Foultitude  des moutons
Il  divague     Intense dénuement 
En s'esseulant     à l'entour  ondé
  et t'accueille 

La solitude pour prélude
Létal                                       Radical
Entonne la profonde litanie
Des champs marins       L'amer hèle 
Les Travailleurs d'antan


Ecueil  _ Providence     Des hommes
Auront tant aimé d'autres hommes
En bâtissant le socle de la  lumière
Sans autres fards ni frontières
Que le sacrifice  de l'absence        L'ab-négation
                Le mutisme  abyssal  des vastités

L'écueil  prend  racines  dans l'océan
depuis le Ciel                  Ultime îlot
Finistère que l'aventure     croise en allant
 comme une âme         A la mer
A jamais distante       Qui s'abîme  
Et que de hautes  lames rappellent au glas
de funestes charrois

L'écueil        Ainsi d'un adieu qui tournoie
Pour la Foi            Révélation                  Vain confitéor

Des    brumes limbiques de l'Ether
Un signe de l'albatros autour de la misaine qui salue
Trois fois le solitaire avant de disparaître

Caillou mythique  
Antre secret des caps perdus   Les plus belles vagues
Se cachent     meurent et  renaissent      

Ecueil   verdict   chasme
Naufrage   ex-île         Que l'amer soit  pleinement innocenté
Lui  qui réfugie  les  illusions perdues

 

" A ton naufrage, n'accuse pas la Mer

§ 

 

MARIN  -  Ex-Île , à bord d'une Folie !

2 ème Ecriture en cours  - 07016 

3 ème Ecriture - En cours -  Le 21 Avril 2021

 

DSC03300__1_

" LE SITE ULMETU "

en Hiver  et ses Ecueils

______________________________