D'ICI DEMAIN, le 3 ème POST CONCERNANT CE MOVE  100 % VAGUE, LES VARIANTES, NOTAMMENT.  L'APPUI DU TRES HAUT-NIVEAU S'IMPOSE.

NOUS VERRONS AUSSI COMMENT ENVISAGER L'APPROPRIATION DE CE MOVE, AVEC QUELQUES SITUATIONS POSSIBLES  DE REFERENCES

***

Marcilio_Browne_One_handed_goiter

 

MARCILIO BROWNE

 

DEUX OPTIONS  MAJEURES VERS LE GOITER

 

 

Le Move dans les vagues version  " Freestyle "  ou  Vague extrême et +++ aérien

 

 ONE HANDED GOITER -  Freestyle ou Vague Extrême et +++ aérien

 

 

GOITER_MARTIN_

 

 

Quelle que soit l'Option, les principes dégà vus demeurent et prévalent. Seuls diffèreront les données Espace / Temps, donc l'amplitude et la vitesse de la rotation. 

Affirmons déjà que le Goiter une main répond justement à un objectif très précis, soit accélérer le Mouvement, lui donner plus de rythme, dès lors que le Rider mise sur une tonicité et un renvoi accrus des chaînes musculaires sollicitées au niveau du Tronc, notamment.

I

Version Freestyle, sans réelle hauteur que confère l'énergie de la vague et le tremplin, le Move accorde au placement de la Board et à l'avance des membres inférieurs une importance majeure ; le Bassin devient une charnière autour de laquelle le Twist des Ceintures, ( Pelvienne et Scapulaire ), prend tout son sens et sa raison d'être.

Le Mouvement se construit sur une synergie, une cordination dissociée mais pleinement coordonnée entre le haut et le bas du corps, sachant que le Regard renforce la dynamique de rotation et le placement.

 

VERSION UNE MAIN 

 

Sur eau plate ou petite vague, le Move diffère légèrement en ce sens qu'il voit le Rider accentuer sa Rotation par le regain de liberté et d'avance du haut du Corps, allant au diapason d'un Move plus global, plus rapide également, la ligne d'épaule se voyant franchement dégagée et en anticipation vers la Relance.

Il faut au rider avoir aussi " forcé " le Twist, l'opposition des ceintures, afin de générer  et de restituer les tensions musculaires et tendineuses accumulées.

 

II 

GOITER EXTRÊME VAGUE

 

Dans ce contexte et cas de figure, le Rider exploite en le dominant l'algorythme Espace / temps acquis par la justaposition de : 

La Vitesse

La hauteur du saut

A ce niveau, le Move peut également se décliner en favorisant et en insistant sur : 

_ Un envol conséquent avec au Point Apogée, une sorte de temporisation, de Late Goiter, de neutralisation apparente de la Rotation, n'étant en fait qu'un Point d'Appuis Dynamique, Gymnique, sur lequel se tremirera le dernier 180 ° !

_ One Handed, le principe reste le même, tandis que le Lâcher de main arrière doit s'opérer dès le décollage, car tout va très vite et il faut au Rider non seulement le temps mais aussiles répères pour récupérer son Wihbone, au bon endroit, dans la Relance du Move, lors de la descente.

Quoiqu'il advienne, le Rider devra avoir bouclé la ROTATION, dans la descente, avant de toucher l'ea, si possible, afin de ne pas forcer le Move comme l'on termine un Back posé vent arrière !...

IMG_0844

Splendide version de l'intégrale ; style, extrême, one handed goiter ! nous voyons parfaitement le Rider user de sa main lâchée pour aller chercher : le Twist du corps Haut-Bas maximum, mais aussi l'autre versant de la Rotation, soit  : le Rétablissement. L'amplitude lui confère le temps de Rytmer, donc de donner du  swing à son Move ! Chapeau l'Artiste.

III 

ASSOCIATION ET STYLE DANS LE CONTEXTE 

 

Lorsque le Move est maîtrisé, on peut tout envisager : 

- Un GOITER eau plate, avec pregnance et amplification des facteurs d'exécution morphologiques et physiologiques.

Une Main ou les deux, le Rider compose et choisit.

_ Un GOITER extrême, avec élévation  rapide en situation maintenue à contre afin de générer un Late Move, l'ensemble déjà bien engagé vers le Rétablissement et le dernière moitié du Move.

_ Idem, à une Main ; 

_ Un GOITER plus à plat, c'est à dire, Rider glissant à plat sur sa voile à contre, s'abandonnant plus à la pesanteur et " oubliant  " quelque peu sa board, dans un Twist prononcé et jambes plus fléchies. ( Premiers Goiters Hawaï ) !

_ Dans tous les cas, le Rider devra, AVANT L'APPEL DU SAUT, avoir amorcé et conduit le Placement de son Gréement  vers le Vent, avant de taper la vague au meilleur endroit !

 

MARIN