5486345

Antarctique à la dérive

*** 

Les Etats, ces locataires ingrats qui dilapident et brisent les desseins de la Planète, des Océans, de toutes les Terres !  Mauvais choix, l'argent en a décidé ainsi, qui gouverne et préside à la table des Emirs et des Trusts. Et pourtant, combien sont légions les moyens d'inverser le cours funeste de ces folies, de cette fuite en avant effrénée. Aurions-nous déjà tout condamné

!

La Banquise fond, le processus semble inexorable ! Pendant ce temps, 2 terrains de Foot-Ball sont déforestés, toutes les 5 secondes !... Voilà ou nous mène la clairvoyance des États plus soucieux de peaufiner leur PIB et leur balance commerciale que de prendre l'hydre climatique et énergétique à bras le corps. Un collectif de 18 Prix Nobels s'est réunis et tire la sonnette d'alarme. Outre ces terribles constats, le risque de conflagration nucléaire d'origine diverse est à son apogée. Les chefs d'états sont ailleurs.

Quant à la Mer de BARENTS, voir le LIEN ci-dessous et les articles connexes traitant du Sujet ! 

Les impératifs économiques, l'incohérence  des décideurs auront vite fait de redessiner la géographie physique des lieux afin d'aider et de stimuler toutees les visées de recherches et d'exploitaions du pétrole et du gaz off shore. C'est une stratégie suicidaire avérée, inconsciente, démontrant l'incurie et l'idiotie des gouvernants, la manipulation et la mainmise du système sur les Opinions.

Force est de constater que toutes les menées de ce type perpétrées à l'encontre de la planète ne sont pas quantités isolées, sans lien entre elles, mais des forces juxtaposées alimentant et exacerbant les désordres déjà en cours.

La situation devient catastrophique, nous sommes bien entrés dans l'ère de la dette d'Oxygène, la saturation, selon les lois physiques des gaz de l'atmosphère et des océans.

La démographie n'arrangera rien, à très court terme.

Les Etats continuent, s'obstinent, ne font rien sur le terrain qui infléchissent les courbes impressionnantes que l'on cache aux opinions totalement éloignées  ou insuffisemment informées concernant le vaste sujet.

Les années passent ; chacune d'entre elle se voit grevée d'une quantité double de déchets, de particules. Le charbon continue de sévir et d'enténèbrer le ciel, les océans  sont de plus en plus acides, et, de surcroît pillés ! L'économie ne respecte rien, l'existence n'est appréhendée qu'aux seules limites et frontières d'une seule vie ! L'après, on s'en fout, c'est ainsi que l'homme dévaste et souille tout sous le regard complaisant des forces étatiques et de leurs intérêts politico- financiers.

Les Chefs d'États, manipulés par les Financiers, n'auront pas encore compris que l'Iceberg tabulaire qui se détache et fond affectera son pays et son peuple, quelle que soit  la Latitude de celui-ci ! C'est inévitable.

L'arbre, la forêt, l'air, la mer, l'Océan constituent NOTRE PATRIMOINE ! y attenter devient un acte irresponsable à l'encontre de chacun de nos voisins. Il doit s'instaurer une citoyenneté planétaire, un pacte de responsablité majeure et salutaire.

Le Niveau d'eau sur le Lac BAÏKAL est au plus bas ! Il constitue une part importante des réserves d'eau douce de la planète ; les causes ne seraient pas encore établies ! il faut du temps, rétorquent les scientifiques zélés... C'est un exemple, parmi des milliers !

 

STOP AUX DECLARATIONS D'INTENTIONS MAIS DES ACTES FORTS

 

 

deforestation_causes_HI_104236

 LE LIEN

http://www.lemonde.fr climat/LE LIEN article/2015/01/21/la-norvege-veut-redessiner-la-banquise-arctique-pour-faciliter-les-prospections-petrolieres_4560851_1652612.html

 

 

 

 

 

5484129

 

4560850_6_6052_la_norvege_va_redefinir_la_cartographie_des_f66655f7383628b9e10f91366deb9950