DSC07022

 DEVINE 

 

Comme un souffle de  verre        pulvéral   
Et c'est mon absinthe
Nos alcools déjà lointains
Plus suaves et mélodieux
Que la brise ramène


Un nuage    un voile
L'emporte     Cascatelle
Neigeant sur le reflet
Des illusions perdues
Que l'on blottit
Au coeur de l'ivresse


Ô brins de jeunesse
Au sourire et  aux mains
Douces et fébriles


Il est  un songe
au collier de fleurs
Azalées que les galernes
L'hiver   effanent à la folie


Voici mon ailée      ma vague
Obstinément rêveuse
Aux quadrants de la rose
Qui divague et qui nous distance

Ô Sagesse 

§

MARIN

2 ème Ecriture 09.11.2019  

En cours