mercredi 4 mars 2015

LE VENT EST FORT ! ...

        Une frange vaporeuse  et  blanche lointainement s'étire, étincellante. Le Solstice d'hiver ne démérite pas encore ! Un chiffre, une force, l'échelle des vents : est-ce bien  utile ! Mais de l'émulsion iodée que l'on respire à pleins poumons ? Céleste alchimie ?  Etranges transes que le passager des vents  se doit de danser en reveillant  l'ancestrale pantomime aux dieux  ...!   Que dire, quoi évoquer, comment imaginer pareilles énergies, un  souffle... [Lire la suite]

mercredi 4 mars 2015

TEMPOREL OU INTEMPOREL !...

Vestiges, villages magnifiques et de caractère juchés sur les promontoires rocheux et  qu'un environnement austère, presque  rude isolait depuis des siècles ! ces temps-là ne sont plus, mais ils demeurent, comme figés dans la pierre rouge, verte, blanche... Joyaux que l'on vient découvrir, de partout ! et pour causes ...  A l'époque, sur ce cliché, parfaitement intégrés à la Terre du schiste vert ;  malgré des manquements évidents et des causes de nuisances sur l'environnment ! certes,  l'époque évoluait... [Lire la suite]
mercredi 4 mars 2015

PARTITION MINERALE !...

      Comme une palpitation   un souffle Le versant s'anime  l'oiseau domineLes vents  les flots    le plein azur Le temps semble s'être arrêté Sur la mer bleu-roi les puffinsDistancent un regard par trop osé Le dédale des brisants entonne De loin en loin l'ode à la houleQue veille une présence minérale Je sais le verdict des lames de pierreLa beauté à la solitude ressemble Vains sont les mots au coeur du silence   §    
Posté par marin56 à 08:12:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,