DSC08525

 

 

Un rivage   un visage aussi
qu'enclosent les flots de la mer
et les blocs des monts  Esquisse 
A toujours   paraphe   familier
comblé de lumière
Un chant lointainement 
s'élève
Unissonance tonnante
pour un liseré précieux
où gemmes d'eau pure
et cristal de roche
fondent l'instant comme l'éternel
trace l'infinie fluidité
Quel ordre  quel dessein
immuable
préside jusqu'à la beauté
imprime en la fascinant
une souvenance dont on perçoit
l'immémoriale origine   Que serait
la toile  le tableau de maître
la symphonie ou le plain-chant
sans la trame  l'immanence du coeur
Ainsi du vitrail  d'un regard
fabuler et transcrire
entre sens et essence
les traits d'un songe aux rimes
serties d'ors et d'azur 
Découvrir que la vérité
en tout n'a pas d'âge
Demeure une et multiple
Guide merveilleux

§

 

DSC08521