GOPR0275_001

 Images Go-Pro / G.C pour Corsica...Go56

 

Voici, au coeur des éléments, vers les lointains insulaires, quelques images embarquées que nous rapporte un Rider féru de Solo...

Il est vrai que ces destinations, les jours de gros temps, n'ont rien à voir avec les lieux plus  connus et habituellement pratiqués ; il est aussi vrai  : " ailleurs, c'est toujours mieux !  " soit, convenons-en.

Mais qui pourrait prétendre que la mer n'est pas tout à fait la Mer, l'Océan ? La Méditerranée n'est-elle pas tant redoutée par les Marins les plus aguerris ? certains seront passés très près de la catastrophe, et, non des moindres. Mais de cela, on n'en parle pas ; pourquoi ? Nous vous posons tout simplement la question.

Mais lorsque les vents soufflent en tempête depuis plus de 24  / 36 heures, voire encore bien davantage, sur un Fetch égal à plus de 1000 Km, ou plus du Double, -  ( Secteur SWà SE, notamment ) -,  quand ce Flux, en Amont se voit doubler d'un autre courant, rapide et puissant, que la Mer toute entière conjugue et juxtapose ses houles, il arrive alors un moment où les vents :

basculent un peu, mollissent légèrement et lancent aux rivages des lames magnifiques, si hautes, si rapides ! et à ce sujet de la Célérité, il est tout simplement à consulter d'une part les Abaques spécifiques à la Vitesse, la Période, la Longueur d'Onde, la péréquation affectée au 1/3, et d'autre part, la nature même des fonds et des courants, des baies ou des pointes ; alors, là, on peut parler et ne plus jeter l'exclusive sur des Destinations souvent trop lointaines.

Nous aurions vu et parcouru des Sites Insulaires où les vagues étaient bien trop rapides pour que nous les suivions en les longeant à plus de 25 Noeuds, tant elles étaient hautes, puissantes, massives et  déferlant sur des fonds de près de 25 mètres en jetant très loin ! On y aurait logé deux mâts, mais plus encore, ces spécimen, loin de chuter sur toute leur immense longueur, déroulaient, selon un sens que le large et les étendues autorisaient. Bien sûr, point de caméra possible du bord ;  trop loin, et puis, lorsque les vents s'affolent et tutoient des forces limites, qu'il pleut, que le temps est au grain, tout cela rend l'image rare ; d'ailleurs, la Go-Pro est une acquisition relativement récente dans l'équipement du Rider, ainsi que le GPS.

Enfin, utiliser une Caméra embarquée, lorsque l'on est au seuil de l'onglée, par vent fort, sur site très exposé qui requiert une très forte concentration. Suivre le fonctionnement de cette dernière au bon moment, tout cela nécessite un peu d'expérience,  de surcroît dans les vagues, vers ces Destinations jamais courues. Il convenait de faire le point.

La forme du Bowl; du Curl, l'ovale oblong de l'ellipse témoigne non seulement de la vitesse mais aussi de la puissance de la vague que l'on surfe ; voici là un indicateur pertinent  qui permet de comparer nos vagues à

TOUTES LES VAGUES OU QUE NOUS NOUS TROUVIONS

C'est là une évidence d'ordre physique et  cinétique

 CORSICA...GO56

 

 

GOPR0281_012

 

 

 

GOPR0300_001GOPR0270_004

                                                                                                                                                                               

GOPR0297_001

                              

GOPR0281_011