DSC09446__1_

 

...  Une perle rare, quelques rivages intouchés !... Une courbe à l'acmé de ce galbe, de cette cascade, de l'éidéique souffrance,  ici, vaudra son pesant d'eau cristalline et pure. Le vent fort est traversier, la houle tonnante qu'irise de loin en loin la lumière solennelle des Îles rebelles !...
Marin

 

A quelques mètres des brisants, cette perle reste farouche ! on ne la dompte pas, on se laisse apprivoiser ; et si le pacte, le serment tient le cap, alors, le Graal n'est plus très  loin. Le galbe, le rideau de cristal qui chute en ployant,  sa flèche lourdement arquée, la moire et le reflet font de cette sculpture l'excellence, l'essence même de la Vague Méditerranéenne. Comment en recueillir la quintessence, l'essence si ce n'est en s'exposant à l'insolence, à la présomption de lèse-vanité ? N'y sommes-nous pas coutumiers, si souvent ! Et dans cette arène aux contours rudes si proches, tellement brutaux et tonnants à la fois, toute incursion sera à la patience, à la lecture, à l'interprétation d'un message avant tout  céleste et osmotique. Il est des instants quand le fil de la lame frise à ce point d'extrême tension la perfection. L'orbe se fait épure, songe, vole, fabule, enivre, se prend au propre jeu de la moire et sombre  dans l'oubli en un tout solennellement lumineux et animé...

§ 

MARIN - Comment dire l'Ineffable - 

 

DSC09447__1_