samedi 23 mai 2015

RENE CHAR - PAROLES D'OCEAN -

  Un passage, une citation, une pensée de l'Auteur  qui nous va droit au coeur, tellement actuelle, si belle et si profonde. En ces arpents de sombre déréliction que l'homme sillonne, le sillage à jamais refermé du silence, de la mer, nous ouvre les  portes de l'Azur  !  Parce qu'Il évoque l'Univers - Océan, le Silence...   L'Auteur,  le Poète que l'on ne peut ignorer,  garde ici toute sa place... Marin    "   Dieux, aujourd'hui sans fonction, sans tribu, quel principe... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:44:21 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 23 mai 2015

A. de LAMARTINE - L'ADIEU A LA MER ...!

ADIEU LA MER    Murmure autour de ma nacelle,Douce mer dont les flots chéris,Ainsi qu’une amante fidèle,Jettent une plainte éternelleSur ces poétiques débris. Que j’aime à flotter sur ton onde.A l’heure où du haut du rocherL’oranger, la vigne féconde,Versent sur ta vague profondeUne ombre propice au nocher ! Souvent, dans ma barque sans rame,Me confiant à ton amour,Comme pour assoupir mon âme,Je ferme au branle de ta lameMes regards fatigués du jour. Comme un coursier souple et docileDont on laisse flotter le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:37:52 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 23 mai 2015

PAUL VERLAINE !...

L’étoile du berger trembloteDans l’eau plus noire et le piloteCherche un briquet dans sa culotte. C’est l’instant, Messieurs, ou jamais,D’être audacieux, et je metsMes deux mains partout désormais ! Le chevalier Atys, qui gratteSa guitare, à Chloris l’ingrateLance une oeillade scélérate. L’abbé confesse bas Eglé,Et ce vicomte dérégléDes champs donne à son coeur la clé. Cependant la lune se lèveEt l’esquif en sa course brèveFile gaiment sur l’eau qui rêve. Paul VERLAINE   
Posté par marin56 à 12:15:57 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 23 mai 2015

TARA EXPEDITION LIEN !...

POUR LA NATURE  & L'HOMME  Tant que le Statut, la Condition première et  originelle de la Vie  ne seront pas pris en compte et hissés au rang de Priorité, de Respect absolu, le Monde court à sa perte, c'est inéluctable. Si l'homme, animal doué de raison vient après, il lui incombe alors de se fondre, de s'immerger dans le milieu, sans l'impacter, comme l'auront fait les espèces présentes sur la Planète et viables jusqu'à son apparition. Postulat, Axiome, Principe, Loi,    TOUT CELA, L'OUTIL... [Lire la suite]