jeudi 28 mai 2015

" NOT TO TOUCH THE EARTH " !...

  « When the still sea conspires an armorAnd her sullen and abortedCurrents breed tiny monstersTrue sailing is deadAwkward instantAnd the first animal is jettisonedLegs furiously pumpingTheir stiff green gallopAnd heads bob upPoiseDelicatePauseConsentIn mute nostril agonyCarefully refinedAnd sealed over ». § Le poème serait intraduisible en Français, mais d'après le Web :     HORSE LATITUDES   Quand la mer immobile conspire une armureEt que morose et avortésSes courants engendrent des monstres... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:29:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 28 mai 2015

UN BRIN SOLITAIRE !...

   « Si les portes de la perception étaient nettoyées toute chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est - infinie. » William BLAKE      Tant il me plaît vaguer au bord de la merQuand vers l'amont avec le soleil migrant Délinéer les contours des cimes et des montsAinsi de leur tendre la main le temps du rêve Si loin la rumeur métallique des hydres d'acierEn moi le flux d'une énergie précieuseQue la Nature lentement diffuse à l'entourTout comme les térébrantes fragrances De l'... [Lire la suite]
jeudi 28 mai 2015

EXPRESSIONS SILENCIEUSES !...

            Ne rien toucher ! laisser là ce que la montagne livre à la mer. Et la mer, de disposer tout le long des dunes et du temps qui passe ce qui ouvrage, forme, modèle nos rivages comme le pôtier le ferait de la glaise. Ici, le tour seraient les flots et les vents, tour à tour fabulant l'au-delà des mondes, l'envers d'un regard posé sur la nature des choses ; non le nôtre, mais bien celui que les éléments s'offrent en partage et nous délivrent, depuis les origines présentes, encore... [Lire la suite]