Barques_Essaouira_

BLANC ET BLEU 

 

Radieuses
Ondes de lumière
Océanes langueurs
Lointains rouleaux
Infiniment blancs et bleus
Des rivages désertiques
Écheveaux d'embruns dorés
Que les vents de sable
Délient dans le couchant
Vous réveillez encore
Entre l'effluve du jasmin
La fleur du myrte
La pureté et l'innocence
D'un champs d'étoiles

Ramenez-moi
Au temps des barques
Bleu-de-ciel
De ma tendre enfance
Là-bas
Couchées sur la dune
A l'abri de la lagune

Il flotte comme un parfum musqué
Ce nard que les nues
Convoient depuis l'Orient
Et les rêves éveillés
De nos longs voyages
D'antan
Des flamands
Que je caresse sans fin
D'une aile orpheline
A l'orée de la nuit
Au seuil de l'infini

Songe abyssal
Où vertige moiré d'écume 
Je gis déjà ma vie solitaire
Entre les blancs moutons
Et le chant spleenétique
De perses  étendues 

Que sommeille à jamais ici
Par ma voix       aux vagues
Blanches et bleues
Entée
La tendresse bercée
D'un coeur insoumis
Rompant au flot amer
Du mensonge
Et du Fils indigne
De la mer     Rétif
A délivrer
L'event et le souffle
De ses  jeunes dauphins

§

 

MARIN - Et de la Mer trahie - 1 ère écriture et en cours  !...