Santé publique : le réchauffement climatique menacerait 50 ans de progrès en matière de Santé et de Médecine

!

 

Ce sont les conclusions d'un rapport émis par un collectif de Chercheurs et Médecins ... Il y a de quoi s'interroger. 4 ° C d'augmentation des températures moyennes autour du Globe auraient des effets dévastateurs et catastrophiques sur la santé publique, sur le plan social et économique, les classes d'âge fragiles et les plus exposées.

Les principales allergies, l'asthme, souffrent d'un regain d'acuité en milieux pollués ; il meurt davantage de gens également et prématurément dans les grandes agglomérations impactées par une pollution majeure ! Quant aux enfants en bas âge, les conséquences de la Pollution de l'air et de l'eau sévissent et altèrent le développement normal de ces derniers.

On fait plus de bruit autour des JO de 2024 !  certes, l'échéance est alléchante et prometteuse !  Mais qu'adviendra-t-il d'ici à 2024, dans près d'une décennie, à ce rythme, lorsque croissent de manière exponentielle toutes les émanations issues de la combustion incomplète de surcroît des sources d'énergies dites fossiles ?...

A quand la transition énergétique ? Gageons qu'elle réussira à la faveur  de mesures hautement incitatives pour les masses qui se verraient aussi aidées et soutenues lors de pareilles alternatives, dans tous les domaines de l'organisation des sociétés humaines ? 

URGENCES

Il y a urgence, la situation se dégrade, la glissade pourrait prendre des couloirs avalancheux et ne plus s'arrêter ! Comment l'homme peut-il se targuer de juguler le réchauffement alors qu'il n'est pas même disposé ni capable d'embrayer et de consentir au virage radical qui le sauverait du chaos atmosphérique dégradé.

 

LA SANTÉ 

Elle est avant tout un pari pour l'avenir et que l'on ne nous martèle plus ces clichés sitôt dits, sitôt obsolètes et infondés d'une existence où l'on vivrait plus vieux, mieux ; assez de leurres ! A ce train de l'enfer mené tambour battant, les masses, dans leur grande majorité souffriront bien plus leur fin de vie dans un climat résolument vicié, altéré, hautement et de plus en plus préjudiciable à la santé de base du citadin.

 

LES VILLES 

Et si l'homme est vouée à clore sa vie dans les ghettos de villes gigantesques, cernées d'artères enfumées et de ciels grimés, alors celles-ci deviendront toujours plus tentaculaires, étendues, ne laissant aucune chance à la régénérescence de l'air, à la transition rurale souhaitable.

 

LE TEMPS CONTRAINT 

Il doit diminuer de façon drastique afin de prôner la Mesure et la Sobriété, par la diversification de l'emploi orienté justement vers le cadre et la qualité de vie, favoriser ainsi d'autres rapports sains à la pleine nature et à l'économie des trajets.

 

LA VIOLATION DES CIELS 

Que l'on colore un instant, que l'on souligne sur un planisphère le réseau des lignes aériennes mondiales et les vols  quotidiens de ces dernières : le Ciel, au-dessus de nos têtes, n'est que sillages innombrables laissant et lâchant derrière des milliers de tonnes de Kérosène dans le Haut Azur. Mais, c'est vrai, l'avion est pratique lorsqu'il ne tombe pas !... Le temps s'achète au prix de l'or noir dramatiquement  fondu en en vallant plus grand chose, il y a déflation de la valeur temps !

 

QUELLE ÈRE POUR DEMAIN  

Oser, espérer un infléchissement de la croissance, une transition énergétique radicale, une élévation soudaine des progrès de l'homme industrieux libérant sur les marchés des outils non polluants, ou tenter tout à la fois, mais au moins l'une des solutions, deux au mieux, rêvons des trois ensemble afin que la vie qui nous eût été donnée de traverser soit la plus saine possible, pour toutes et tous, justement, sereinement ; nous y reviendrons peut-être, dans quelques années décisives car nous vivons un tournant, une époque charnière,, sans lendemain ni passé en la matière.

 

CONCLURE / NON C'EST IMPOSSIBLE

Voilà, quelques idées jetées en vrac, autour de ce thème obsédant, lancinant que devient le Dérèglement Climatique. En effet, voilà un adversaire redoutable qui devrait fédérer tous les Chefs d'Etats au lieu de se faire la guerre en usant d'armes dont on ne sait rien des composants lâchés dans l'atmosphère, dans les océans, retombant sur les sols révulsés de l'horreur. N'oublions pas que le processus du mal est insidieux, d'abord invisible ; lorsqu'on s'en aperçoit, il est hélas et souvent trop tard !

ATTENTION _ CUIDADO

CSC...GO56

 

 

PollutionValleeArve__1_

Qui l'eût cru ? Jadis, la Montagne, régénératrice et bienfaisante où l'on envoyait les malades se soigner de leurs affections pulmonaires, notamment. La pollution en montagne, partout, est comme ici de plus en plus visible, stagne parfois, comble les profondes vallées ou coiffe les cimes les plus hautes. Plus rien n'est épargné, l'enemi est partout  !