DSC09628

1993

 

LIBECCIU, 78 NOEUDS AU CAP PERTUSATU  DE SECTEUR SW  ! 

Le Golfe de VINTILEGNA, un après-midi soumis à l'assaut de vagues dantesques qui  d'une rive à l'autre tendent une  barre redoutable. La mer est blanche, fume sous un ciel bas et chargé de rues de nuages qui s'engouffrent vers la vaste dépression de Sotta  - Figari, en Corse du Sud ... Il est aussi vrai que l'orientation du Golfe, sur cettte rive sud, ne rend pas vraiment compte du vent de SW à SSW car il prend les caractéristiques, en cet  endroit d'un  vent de terre, très localement.

Je reviens sur cet épisode d'une pure folie où tenter une sortie en 3.5 Combat  Wave et Single board ne me permit pas ou si peu de rester  au harnais... En effet, parvenu au milieu du Golfe, les rafales furent si puissantes que je fus soulevé malgré moi, avec ma planche naviguant  au près bon plein, vent de travers, voile choquée ou pas. Je ne pus glisser sur l'eau ! Je devais gérer de violentes rafales  à partir d'un vent constant établi à la force 10 Beaufort ... C'est ainsi que j'assurais deux longues bordées, aller et retour, en regagnant Campu Mezzanu / Punta Testarella. Là-bas, il était suicidaire et hors de question de s'approcher du rivage, sur toute la côte de la rive Nord-Ouest du large golfe.

Voici des scans de scans de photographies réalisées par un  touriste de l'époque qui me fit parvenir, via Lionel, trois photographies que je garde dans ma mémoire et mon coeur: 

Récits insensés d'une folie au milieu d'un train de houle dont je ne vis plus jamais pareille longueur d'onde et période. En certains endroits, deux crêtes pouvaient être  distantes de plus de 120 à 130 mètres !

MARIN 

 

DSC09626

La Mer, sous le petit port de A  TUNARA

DSC09625