Nous entrons inexorablement, avec le Solstice, dans une période où les Prévisions et le Temps vont se livrer  une joute sans pareille ! En effet, et vous le constaterez, jamais écarts ne seront aussi marqués entre le dire et le réel ... Voyez déjà, depuis plusieurs jours ; et cela ne fait que commencer.

A venir, sûrement, un épisode de fortes chaleurs dont on peut d'ores et déjà annoncer des valeurs records ! Espérons que nous ne connaîtrons pas ces pics indiens ou asiatiques qui ont sévit il y a quelques semaines.

Les Températures feront  elles-mêmes office de baromètre, côté vent et régleront le balet des brises marines ! en effet, plus qu'une alternative à votre actif : exploiter le moindre souffle d'air pour tenter planer un peu et, pour cela, affecter les zones dites sensibles, les thermiques, les pointes et les caps, sous le vent des Îles, enfin partout où le vent peut se ruer si tant est qu'il ne soit pas chargé de matières et de vapeurs désopilantes et nauséabondes.

C'est l'ère du temps où l'air n'est plus celui des aires naturelles d'antan. Qui ne se souvient pas de ces régimes de brises locales qui balayaient tous les golfes insulaires, jadis, frais et  parfumés d'un  maquis encore florissant, fussions-nous déjà en été ? Force 4, parfois 5, nos boards actuelles se seraient envolées sur des étendues planes et cristallines ! 

Aujourd'hui, on vous dira 5 à 6 et vous ne récolterez hélas que 3 Beaufort, au plus furieux du créneau : 4, avec les faveurs d'un ciel que préservent encore les quelques 90 Nautiques qui nous séparent de l'enfer.

Les Modèles Météo, en été, une mode, un credo peut-être, certainement pas une réalité ou si peu ! Il leur faut les bonnes dépressions de l'hiver, ces centres permanents virulents et bien campés, enfin le B - A BA  de l'apprenti météorologue qui ne peut se tromper au vu d'une situation apocalyptique et inévitable !

Et puis, 1000 Kms de Côte et une seule Balise en temps réel, il faut le faire? ( WIND'S UP - aux prévsions plus justes que toutes les annonces Insulaires  ) ... Les autres sont juchées à 110 m d'altitude, vous passant 50 noeuds, alors qu'au niveau de la mer ne s'essouffle qu'un vent frais flirtant avec une bonne brise ; dur, ne trouvez-vous pas ? 

Alors, Riders, lisez bien le Bulletin, et ensuite, à vos indices, l'expérience, la curiosité, ce bon empirisme des anciens lisant dans le ciel et le vol des oiseaux ...

C'était la Chronique du Marin