photo_gopro_16

 

 

Affiche_ENHAUT_CMJN

 

 

TEMOIGNAGE 

DECOUVREZ

CES MAGNIFIQUES

IMAGES DEVENUES

REALITES EN MAURITANIE 

 

 

 

 

 

 

 

!!!

 

expo_peche_en_voilier_brest_3

 

 

LE LIEN

http://www.enhaut.org/La-peche-en-voilier-Exposition.html

 

Pour avoir vécu si longtemps la Mer, de sublimes moments de Pêche Artisanale avec les autochtones, les pêcheurs de si nombreux pays du Monde...  Pour avoir découvert les  charmes de la pêche à la voile à bord de mon vieux dériveur Ponant, aménagé pour cela ! Alors que de terribles prélèvements s'opèrent dans les océans, massacrant toutes les espèces et ragaunt les fonds sans aucun discernement ni contrôles ou presque des vastes plateaux continentaux ! 

Tandis que la Grande Distribution affiche ces étals gigantesques de poissons de toutes les espèces dont combien  représentent les invendus colossaux  jetés et détruits gaspillés ? 

On ne peut que se recueillir sur les temps passés, sur ces modes ancestraux de Pêche Artisanale qui ne faisaient que respecter le Milieu Marin, veiller sur une subsistance sûre et raisonnable, dans le vrai sens du terme.

Maintenant, ce sont des bandes de voyous organisées qui pillent l'Empire des Mers depuis leurs pays lointains, qui croisent à l'autre bout de la terre afin de tout  ravager, détruire, assistés par satellite de surcroît : un comble  ! C'est un scandale et une honte, un véritable fléau. Cela aura un temps, la mer prodigue n'est pas infinie, la connerie aurait raison d'elle et des ces étendues prodigues.

Quand allons-nous stopper cette chasse infernale jusque dans nos propres eaux ? Quand allons réhabiliter la Pêche dite artisanale tout en l'étendant et en contrôlant les zones de prélèvements et les jachères marines appropriées à la survie des espèces ? 

Pourquoi cette impunité devant le crime de lèze - pognon des trusts et organisations monopolistiques d'états voleurs envers les mers et les océans ? 

Que  font les Instances Internationales, où en est le Droit Maritime, pourquoi ce pillage des Océans sans limites ni mesures, à la fois démentiel et totalement irrespectueux de la biodiversité et de la survie des espèces pêchées à outrance ? 

Les Océans, les Mers ne parlent et ne se confient pas ! le Silence de la mer sera bientôt la sépulture d'une Civilisation bornée et complètement décadente pour avoir sans frein prélevé et loué la Richesse, la cupidité, le massacre...

J'allais en Pirogue, j'évoluais parmi de vrais pêcheurs le long des rivages d'Asie et d'Afrique, du Maghreb ... Je les observais qui pêchaient avec la sagesse des Racines, de la Mémoire. Leurs pirogues ouleurs barques, parfois et souvent ailées suffisaient à circonscrire l' Univers de l'essentiel que rythme les sasoins, les vents et les marées, la pulsation de l'Océan.

Leurs outils étaient à la mesure de leurs besoins, parce qu'ils reflétaient un monde de sobriété et de mesure. Ils s'étendaient aussi nombreux et disséminés, ce qui jamais n'eût menacé les grands équilibres, la migration des espèces pélagiques et locales.

Et  quand à la criée spontanée, sur la rive et le sable dorés de la plage, au couchant, à l'aube, les pêcheurs étendaient leurs butin, un plain-chant de joie et de liesse montaient avec le flot en louageant la mer et ses fils. Là, le pêcheur à l'épervier offraient pour un " bon poids,  bon prix "  les muges capturées dans la lagune voisine, à ses côtés, quelques nasses laissaient planer la souvenance sapide de ces plats fins  et relevés. Et les maîtres de la senne, plus loin, continuaient de rêver la manne sous les premiers rayons du soleil, au chant des marins d'antan hissant leur précieux butin...

MARIN - Mémoire du Rivage - 

 

 

 

expo_peche_en_voilier_tirage_7