2048x1536_fit_l_australien_mick_fanning_a_ete_attaque_alors_qu_il_allait_prendre_une_vague_001

 

 

 

L'AUSTRALIEN MICK FANNING

sort indemne de cette attaque d'un REQUIN, dont l'aileron laisse supposer la signature et la facture à venir ! C'est un vrai miracle. L'eau trouble et houleuse ne laisse apparaître le Requin qu'au dernier instant : celui de l'attaque proprement dite qui dure ; l'animal est en chasse, et prend le surfer pour une proie. Une chance, peut-être, la turpitude de l'eau ; les vibrations émises par le surfer, qui de suite comprend, crie, frappe et se " réfugie " bien au-dessus de sa planche, cette conduite  aura peut-être contribué à sauver le compétiteur, passif et  en attente de la vague pour se lancer dans son Heat. Cet athlète est une force de la nature.

Incroyablement blême, dans un état quasi second, il relate ce qu'il vient de vivre. Il sera passé tout près d'une blessure mortelle, du moins terriblement invalidante.  Il s'en rend compte, choqué. Les lieux à la fois sauvages et bien remués s'y prêtaient, parfaitement. L'heure est également favorable : matinale, lorsque les vagues ne sont pas encore abîmées par les vents qui se lèvent progressivement, au fil des heures.

Que penser de ce type d'attaques, nombreuses en Australie, à la Réunion, enfin, partout où s'exposent les Surfers ? Quand lancer des Compétitions et en toute sécurité ? Après tout, n'est-ce pas le Requin qui est dans son élément, chasse, survie, joue son rôle de prédateur depuis l'aube des temps ? 

Est-ce pour cela, qu'en réaction, à chaud, il faille éliminer l'espèce ? Non, absolument pas, ou alors, en serait-il  de même du sort des autres espèces gênant les évolutions des hommes, inconsidérément investis à travers les arcanes sombres de la passion aveugle.

Il faut le savoir et admettre qu'il est des pratiques de pleine nature ou l'homme s'expose ! qu'il fût en présence des dangers physiques naturels, les éléments ou en présence d'une faune endémique ancestrale, il doit alors composer, s'adapter, aménager des espaces sécurisés...

Et de là, tout faire et entreprendre, en accord parfait avec le milieu pour limiter les risques d'intrusion de ce type de prédateur à risque, là où il évolue, se produit. On peut aisément concevoir, sur les Spots, quelques aménagements certes sophistiqués, voire provisoires - non soumis aux éléments déchaînés et à l'usure - , sorte de filet profond à capeler sur des corps morts par des plongeurs, retirés ensuite, ou à laisser le temps d'une période - ! 

Solutions, il en est ! et de ne rien rejeter en mer qui puisse attirer et faire pulluler de tels carnassiers ; n'est-ce pas le cas de l'Île de la Réunion où l'on balance  à l'Océan tout et n'importe quoi ? 

 
Un surfeur attaqué par un requin en pleine... par 20Minutes

 

 

as_surf_fanning_2048