SUP__AIR__TESTA_

 

Vent torride et suffocant ! vers Cap'Corsu, 34 ° C sous abri, le coup de vent balaie les terres des sommets, longe les versants du Cap accordant  à l'air ambiant  les prémices d'un enfer proche ... En amont, vers l'intérieur  et les vallées montueuses, l'incendie criminel fait rage. Inconscience, irresponsabilité, terrorisme en quelle que sorte lorsqu'on mesure la portée de tels actes.

En mer, quelques sages vagabondent et musent à vau l'eau ; qu'importent la houle, le roulis et le tangage : l'homme glisse là où le coeur le mène. Solo ! Il goûte aux noces sublimes de la mer et de la terre, sous l'onction rafraîchissante des vents d'amont. Un puffin, un cormoran, un goéland, une aigrette sont désormais  ses compagnons, tour à tour qui l'accompagnent. Harmonie. Le silence est d'azur ! Mais l'azur tonne de partout, de nulle part ...  Mystères et féeries !

Le rameur assure lentement sa progression contre le vent, s'arqueboute, trouvant dans l'appui de sa pagaie le soupçon d'équilibration qui lui manque. Il voit défiler sous ses yeux une côte étrange que veillent quelques sentinelles de granit. Une planche, une pagaie et c'est le rêve, le monde qu'une  humble étrave ouvre devant lui.

La mer brasille au soleil de midi. Il fait encore moins chaud sur les flots, pour un temps encore ! Qu'adviendra-t-il demain, lorsque les vents affoleront sans limites ces vents locaux déjà réputés pour leurs chaleurs et versions estivales

CSC...GO56