3-161

Du Rôle désormais Social, de la Resposabilité des Climatologues et Météorologues face aux Décideurs englués dans leurs logiques de croissance et de profits tout azimuts ! Que le Progrès serve au moins à désenclaver, à assainir l'avenir et non à sombrer dans un sempiternel constat de phénomènes météorologiques, de catastrophes non naturelles masquant la réalité de nos ébats thermo-dynamiques. 

 

LE CONSTAT 

 

Les années aux années ne se ressemblent pas,  certes ! Mais cela ne devrait pas être au détriment du visage et des humeurs de chacune de nos saisons respectives, où que nous nous trouvions, ou allions, quoique nous fassions ... 

Il ne faut pas que l'on prenne les Opinions pour des masses imbéciles et candides !  Serions-nous aux yeux des as du climat et du temps ces êtres tout juste sensibilisées aux choses du temps qu'il fait, d'éternels écoliers innocents à qui on peut tout faire avaler  ?

Pour celles et ceux qui se fourvoient dans leurs théories fumeuses dictées par en haut, complètement obnubilées par les statistiques  et les graphes pléthoriques et numérisés à outrance qui disent  et avancent  n'importe quoi, voici de quoi remettre les pendules à l'heure : 

Répondez à ces questions, de façon sensée, non détournée, clairement et précisément, point par point

 

L_ENFER_DANTE

 

 

OBSERVER C'EST   CONFIRMER UN FAIT SANS THEORISER 

 

- Tout d'abord, pourquoi reléguer l'Observation au rang des initiatives infondées et dénuées d'intérêts par manque de recul systématique, dites-vous si bien, si souvent ? 

 

- Nous parvenons aujourd'hui en certaines régions du Monde à des températures extrêmes sous abris : 72 °  C , températures ressenties, dont on connaît quant mêmes les causes, pour 52 ° C réels, sous abris ! Et cela, en plusieurs points du Globe qui iront se multipliant et s'étendant ! Il est des déserts où le fait est depuis longtemps avéré sans lien aucun avec le réchauffement d'origine anthropique ; nous le savons !

- Nous observons, notamment depuis 1993  des Canicules de plus en plus longues, nombreuses et meurtrières, de par le monde, assorties parfois de périodes de sécheresse qui durent en intensité et par l'ampleur.

_  Nous assistons à une fonte inexorable et inextinguible de tous les  Glaciers, des Glaces des Banquises, du Groënland, des Hautes Latitudes Sibériennes et des pays de la mer Baltique ; n'oublions pas l'Antarctique, condamné à fondre, lui aussi !

- Nous constatons, d'années en années, une augmentation remarquable , - au sein même de Canicules Hallucinantes qui perdurent -, des pics de chaleurs si bien que l'air en bord de mer et à l'intérieur des terres s'uniformise par le haut du thermomètre, casse les effets  thermiques de nos brises marines et de terre diurnes. L'air respiré devient suffocant et le ressenti : insoutenable ! 

- Vers 20 heures locales, après le coucher du soleil, les Thermomètres digitaux affichent des 36 ° / 38 ° / 39 ° C  pendant des semaines ! Est-ce là de bonne augure pour demain ! Les nuits, depuis bientôt deux mois ne chutent pas sous les 30 ° C dans les maisons ! A 8 heures Locales du matin, déjà 32 ° C à l'ombre, c'est immuable ! Nos maisons traditionnelles inversent la logique de nos anciens du fait du rayonnement exacerbé de la pierre blanche !

- Tristes journaux télévisés !  lorsque les présentateurs, au sortir d'une canicule éprouvante, prennent cet air contristé face à l'arivée des orages et un retour à la normale ! Que leur faudraient-il ? 55  ° C, tous les jours, pour être heureux et vivre la plage à poil ? 

 

- En mer, dans les zones littorales, pour qui sait encore scruter le ciel et l'horizon marin : que voit - on  ? 

Une barre, inhabituelle avant,  au-dessus de la ligne d'horizon surchauffée à blanc, une sorte d'épais nuage de brume rose et oranger ; des particules, de ces gazs à effet de serre rejetés par la circulation centuplée et la proximité d'une grande ville.

Aéroports, ports, axes routiers, ferroviaires, surpopulation, travail à l'excés des centrales thermiques donnent à fond, ( Climatisation oblige ), se surpassent, se déchaînent dans les airs ! En montagnes, les vallons sont saturés de nues aux teintes douteuses !

Les brises thermiques sont vaincues, ne suffisent plus à étaler ces volutes de miasmes, à laver nos ciels d'antan de la réelle et vraie brume de chaleur bien blanche qui jadis parait nos côtes d'écharpes odorantes et rafraichissantes ! 

- Le peu  de vent qu'il nous reste en mer, toujours en zone littorale, seraient ces quelques poches ventilées bien minces, fuyantes, s'effondrant ou s'évaporant aussitôt générées ; sorte de touffeurs et de tourbillons invisibles, inconsistants, collants et puants, maintenant éphémères  ! 

- Les Thermiques ? Aujourd'hui comme un songe, le ressouvenir d'un temps qui ne reviendra pas, dont on ne peut plus évoquer les charmes et l'envoûtement chers à nos Îles.

 

 

L_ENFER_A_VENIR_

 

 

L'IMPUISSANCE  ET L'EXIGUITE DES MODELES A TENIR  DESORMAIS LEURS

PREVISONS ET TENDANCES 

- Oui, Mesdames, Messieurs, vos graphes sont grandiloquents, beaux, précieux, colorés et sophistiqués ! L'image 4 K déménage, plus vraie que NATURE, mais vous échouez lorsqu'il vous incombe d'évoquer le temps qu'il fait parce que la réalité n'est plus du tout rendue, très largement dépassée par l'événement anthropique majeur ... Faux - fuyants, diversions, digressions, guerres de chapelles, logiciels concurrents et conneries récurrentes, vous faites fort et brillez comme les bons élèves imbus de théories devant l'autel des autorités en vogue.

- En attendant, le Climat se déchire, pète de tous les côtés, l'air devient irrespirable, insane, malsain, humide ou sec qu'il n'en peut peut de nous éprouver, d'opprimer,  de nous user

EN GUISE DE CONCLUSION

 

C'est là une critique acerbe et non ménagée de la société ! Nous nous devons à ce type d'exercices, au bénéfice du doute, afin de tenter d'enrayer une tendance présomptueuse, superfaitatoire et impudente : l'Excès de raison, prisme déformant le réel au bénéfice du profit et de l'intérêt prompt et enclin à suivre les guides d'une grille de Civilisation vouée à l'échec et à péricliter ! 

Nous allons non dans le mur mais vers la fournaise ! attendons seulement,  d'ici à 2020, nous en reparlerons, à bon escient, avec force témoignages et faits probants ! 

Il est des chercheurs et des savants, des scientifiques qui craquent et s'effondrent en pleurant  sur des plateux de télévisions en évoquant les terribles scénario qui nous attendent et que nous rencontrerons sous peu ! Ils le savent, le voient déjà, nous pensons qu'ils sont claivoyants et justes.

Pour ce qui concerne la Mer Méditerranée, cette poubelle ultra salée, bourré de méduses et de plastiques, entre autres, cette Grand Mer, Mare Nostrum !  30 °C  de température au bord, jusqu'à 3 mètres de profondeur, voire plus en certains endroits acides ! 

Attendons Octobre, Novembre et Décembre ! Voyons ce que vont générer les premières masses d'air froid polaire descendant en flèche du Pôle et rentrant en conflit avec le titanesque réservoir d'eau chaude méditerranéen !

Tous aux abris, les " Medicanes " se transformeront en Typhon Med, sorte de Mousson Hybride, déversant sur notre pauvre vieux continents des Déluges de feu et d'eau,  avec, pour couronner le tout, des vagues de submersion d'un autre type, d'une autre dimension.

Il faut s'y attendre, car  on ne joue pas avec les éléments, à faire du coloriage virtuel, du numérique prévisionnel ! Mais on agit, alerte et  dit les choses pour que le malheur n'arrive plus, c'est mieux pour la vie et surtout pour  les prévisions...

Car, dites-moi pourquoi afficher tant de sciences si ce n'est que pour prédire l'apocalypse, mieux afficher et présenter un constat désopilant ? Evertuez-vous alors non à prévoir  mais à oeuvrer pour informer sans concessions les Décideurs qu'il y a péril en la demeure TERRE, que PARIS 2015 doit être le socle d'un nouveau départ, d'une autre approche de la Valeur Temps, d'une nouvelle Grille de Civilisation fondée et axée sur le Cadre et Vie, un genre et un mode de vie plus sobre et mesuré, pour les futures générations, ne leur laissons pas le Chaos et l'Enfer 

!

CORSICA...GO56

 

 

EnferCuivre_120x160_11