ENFANT_MIGRANT_REJETE_PAR_LA_MER_

 

En 2014, 3072 Migrants ont péri en Méditerranée en fuyant les côtes Nord-africaines !  2015 risque de s'avérer encore plus meurtrier ... Mer des vacances, mer des conflits où des F16 et des canons de marine fauchent des enfants disputant un foot-plage au bord de l'eau au coeur d'un conflit inepte et impitoyable. Ainsi va le monde des extrêmes souillés et criminels. Terrible image de la mer trahie qui rend au rivage le tribut de l'indifférence et de l'abandon, malgré elle 

 

 

 

MARE NOSTRUM 

 


Aux noms fabuleux de tes petites mers
qui ceignent tant d'îles et de vertes thébaïdes
dont tant auront chanté et loué les rives
Parfois redoutée au gré des mythes
et des légendes    Qu'auront-ils fait
de Toi          Ô Vaste étendue des nitides
blancheurs et des vents bleus éprise
Au-delà des mondes connus à l'aune
de la voile et des lourdes trirèmes de chêne
Combien de coups de rames de pénibles bordées
obituaires sillonnent l'invisible et le silence
des archipels où se débattent toujours la souffrance et l'exil
Le hasard dit-on ne choisit pas ses racines
et frappe comme il choie au-delà de tout
Ainsi de tes fards et de tes beautés fascinant
les limbes promptes à te rêver sur les margelles
de la candeur    Ainsi de tes lames qui fauchent
l'espérance des déshérités et des funestes galères
que mènent les complots sordides et la tyrannie
D'aucuns ont la mémoire poreuse qui feignent
d'ignorer le convoi macabre des houles souillées
et qui se targuent d'être au sommet des états
compatissant comme ils diffèrent les échéances de la fuite
et le dramatique moratoire de la fatalité 
Méditerranée ô chant suranné des flots bercés
d'illusions   Est-ce un mirage que le rêve ravit
à l'aube en ce matin des magiciens   Que d'horizons
endeuillés du Levant au Ponant le soleil décline en saignant
J'entends dans le bruissement rauque des ressacs
la supplique lancinante de l'enfant et de la mère
que les coups de temps dispersent à travers l'abîme
entre les pôles odieux de la misère et du lucre

§

SINDIBAD LE MARIN - Pensées en Mer de la désolation - A bord d'une Folie  !... 66.25.3067