MOBILE_POUR_MAGALI_

 

Emmila nous convie  ! Errance parmi les bois flottés... Quelques perles, des bois courbes, beaucoup de pensées que l'ouvrage des mains suspend, en vol. Le mobile prend forme avant de présenter  à la brise les facettes inédites de l'unique ; ainsi du bois que torrents et rivières charrient vers la mer. Combien êtes-vous à avoir garni vos petits sacs de petits trésors multicolores aux formes, aux grains, aux galbes  étranges ? Les vagues se devinent comme la conque garde aussi l'écho lointain de la mer au rivage qui gronde ? 

Un seul regard et c'est le temps perdu qui accourt au devant des souvenirs, de l'insouciance à jouer avec quelques morceaux de bois. Et de compter désormais parmi les alchimistes de la mer.

Elle dépose sur la grève  le vieil écrin des forêts quand nous lui affligeons les hideurs de nos déchets innombrables ... Allons-nous un jour enfin réagir, renaître, re-créer 

MARIN - Emmila, pour le Monde de la Mer et les Enfants de toujours  - 

 

 

DSC00104