dimanche 6 septembre 2015

ERMITE-VOYAGEUR !...

  Passeur, mais  entre les rives de l'infinité, de l'éternité ! seraient-elles si distantes l'une de l'autre lorsque nous les  hantons  déjà avec tant de ferveur... Quels océans que le silence, la solitude, la lumière dont être  l'infinitésimal ou tangible reflet !     Abandonne à l'amer les mots grevés  de l'ivraiequi blessent une rencontrela brise ne  vanne-t-elle pas le grain sain livré à l'aire des champs fauvesqui ondoient au vent du pur azur à l'imaginaire de Toi... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 6 septembre 2015

LE REPAIRE REBELLE DES BEAUTÉS DU TEMPLE !...

        C'est un repaire de vagues !  et puis Cesare, tu n'es pas si loin de moi ; je t'adresse, Petit Fils, ce chant de solitude et de nostalgie, parce que, Petit Fils, j'erre à travers les années perdues que t'auront ravies tes parents ! pour toi, mon PETIT FILS, ce magnifique Chant d'Amour et ces images pures  pour te souvenir, un jour  ! Il n'est  là-bas, les  jours de grand froid, souvent, des lames qui ne sont que l'oeuvre du vent, sans l'ombre même d'une onde de houle... [Lire la suite]