MEDICANE_2014_

 

 

Oui et sûrement pour une profonde Dépression au  coeur très chaud qui va osciller et jouer du YoYo entre Baléares et Sardaigne !

La Corse, certainement, sera au centre des hostilités, entre masses d'air chaud générées en basses couches et en provenance de la Méditerranée et de l'air plus froid  canalisé par le  puissant Anticyclone centré sur l'Europe de l'Est d'une part et une descente d'air plus froid origine Proche Atlantique!... Il est à craindre une activité électrique très forte  associée à des précipitations hors normes. Mais  redoutons les fluctuations de ce système Cyclonique susceptible de se creuser, de se déplacer sans pour autant en connaître exactement la trajectoire !

Le Cyclone n'est plus très loin et il est fort à parier qu'une Vigilance Rouge pourrait et devrait  être officialisée jusqu'en fin de semaine... Attendons ;  les modèles, en pareils cas de figure débloquent et n'assument plus ! Trop d'interférences et de paramètres. Il est certes de saisons d'assister à ce que l'on nomme :  Épisodes Méditerranéens ! mais pour les deux jours qui viennent, le phénomène pourrait atteindre une ampleur qui ne laisse augurer  rien de bon pour la suite, les semaines d'automne qui se présentent.

Vigilance, prudence à la fois en bord de mer mais aussi sur le réseaux routier, aucune bravoure ni imprudence, juste  un peu de prévention et de conduite sage. Si les zones Larges canalisent leurs flux d'ESE à SE, revenant E-N-E sur le Sud de l'ïle, voir aussi  E-N-E vers Cap Corse et Balagna, le SE  / SW, le NE et NW  de la Corse, le SW  / W Sardaigne seront confrontés à de très fortes turbulences Météo à surveiller de très près. En fait la mer Tyrrhénniène et de Toscane  seraient impactées.

Tout cela mérite une attention particulière, heure par heure, avec  de larges Infos à diffuser aux publics. L'été, depuis le 15 Juin aura été  anormalement chaud ! Les  réserves et le potentiel chaleur de la Grande Bleue sont au Maximum, la situation pourrait rapidement devenir alarmante en cas  de fort refroidissement brutal ou de régime d'occlusion au-dessus de nos têtes, ce qui semble plus que probable.

Dernier point concernant la " Logique " même de ce type  de Dépression de Mezo-échelle "  ou  " Complexe Convectif Complexe  " , - MCC -, voir ce  LIEN  : son " Foyer ", très creux, de très basses pressions, peut couvrir et atteindre une zone de 1000 Km de diamètre, générant également de grains violents, grêle, des pluies diluviennes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/LIEN Complexe_convectif_de_m%C3%A9so-%C3%A9chelle

 

CSC ... GO56