AU_BOWL_

 

RESTER_SUR_LA_VAGUE_

Les conditions lèvent ! Rester dans le Line Up  ; compter en temps pour éviter ou mémoriser les rocs que l'on ne voit plus ... Il en va de la qualité des Surfs mais plus encore de la sécurité. L'appréhension ne doit pas dominer, au contraire : lucidité pour tout lâcher et tacher de faire corps avec l'élément

...

L'exploitation d'une destination, d'un spot de vagues ne repose pas systématiquement sur l'expérience acquise au fil des heures de navigation qui leur sont consacrées. C'est là une évidence ... En effet, toute nouvelle aventure supposerait que l'on s'évertue maintes fois à circonscrire, à mieux comprendre le royaume des vagues, situation parfois impossible, lors de voyages destinés à toucher de très belles sections  tout autour de la planète - facteur temps oblige -

Il nous faut d'autres bagages : 

LE FEELING 

Bien que l'approche et l'observation des conditions de navigations soient essentielles et un préalable incontournable à toute mise à l'eau, l'exploitation des potentialités d'un site extrême - terrain d'aventure suppose un certain nombre d'acquis et de dispositions très précises, correspondant à des niveaux de pratiques que l'on se doit d'indentifier très clairement et surtout  de respecter au risque  de se précipiter vers des difficultés et des incidents fâcheux.

Il convient à ce titre d'identifier très précisement ces outils que l'on se forge et que l'on peut  utiliser à bon escient, où que nous soyons, afin de nous rapprocher au plus près de la situation opportune, la plus efficace, celle que les circonstances requièrent.

Quels sont-ils et dans  quel ordre les aborder lorsque l'on sait à quel point l'interférence et la complexité des cas de figures rencontrés sont prégnants

AU_BOWL_II_RETARD_

Relance sur Site Aventure : choix ! Off the Lip vers le Bowl ou Roller assuré  ? La chute signifie à cet instant casse et pépin, au loin - ( Spot très éloigné de la Côte ) ...  On ne force pas le passage, on compose pour durer, jusqu'à trouver le  juste Tempo, sans présumer de l'assurance de la  répétition, mais  davantage de la qualité de la lecture et des réponses appropriées aux circonstances.

 

L'APPREHENSION 

 

Tel  est le premier aléa à affronter sur le Spot exposé, dans les vagues, qui nécessite engagement et compétence ; le différentiel qui s'impose sera source de retenues et d'hésitations qui peuvent s'avérer très gênantes ; 

Celle-ci peut résulter d'une interprétation et d'une vision du domaine et des éléments fortement impactée par la composante affective du sujet en action, -  Crainte des grosses vagues, de la chute, insuffisance technique, Matos inadapté, projet  incompatible avec les conditions, etc ...! D'où l'importance de toutes les  phases d'observation et d'analyse avant la pratique, qui s'imposent.

LE NIVEAU TECHNIQUE

 

Il se doit d'être à la hauteur de l'intention du Rider, adapté aux sources d'énergies en présence, ne pas constituer d'occasions supplémentaires de subir les obstacles du Spot considéré.

On peut en effet évoluer en toute sérénité, tout en progressant sur un Spot exigeant et radical, se faire aussi plaisir et c'est là le but, la finalité.

!

BSS_I_

Le Back Surf comme Intro au Riding Front Side  ? Oui, lecture et appréciation sur Site Exposé aux Rocs. Il induit un placement plus adapté au déroulement de la vague, une remontée aisée au point de Relance.

 

L'ADAPATION AU MILIEU

 

C'est l'aspect fondamental de cette contribution pour le Windsurf dans les vagues. Notre hypothèse étant de démontrer que,  quelque soit le Spot, le Boardrider se place et se situe dans le Line Up, son espace-temps lui est acquis, pour exploiter ses relances et ses envols, passant outre les points évoqués ci-dessus, sans les dénigrer, bien entendu.

Envisageons par là une capacité immédiate à lire, à saisir le sens de la vague, la complexité du Line Up, ses carctéristiques, les points d'engagements et de réchappes possibles et, cela,  d'un coup d'oeil avisé et précis. Ce bagage dont il transfert les ressources où qu'il se trouve constitue une constante en perpétuelle évolution ; il doit la travailler, en explorer toujours plus loin les limites et la diversité des réponses qu'elle induit.

La lecture de la vague  seule ne suffirait  pas ! Il lui faut également en étudier les spécificités, les ressentir en terme de signifiants, d'indices décryptés dans le feu de l'action comme les parties, les zones en mouvement qui se révèlent être les plus puissantes, fugaces : il traite donc  ses déséquilibres soudains, ses gonflements brutaux, les formes de déferlements qu'elle affecte en relation avec les données météorologiques et hydrographiques , ( courants, marées, fonds, reliefs, vents, orientation, taille, célérité, période, etc ! ... ) 

En guise de conclusion partielle, disons simplement que ce qui s'énonce clairement  se vit intensément au coeur de l'acte, depuis l'intention, juqu'à la réalisation sans encombre du projet dans les vagues et, cela, quelle que soit la destination courue par le Rider dans les vagues.

 

LES DANGERS 

 

Certes, ils sont bien réels, mais le Rider peut et doit les surmonter en mettant en avant, sans faillir les paramètres de Vitesse, de Maniabilité, de Timing face à l'élément qui ne tolère aucune hésitation. Cerner un Spot,  c'est en définitive réduire cet écart précieux qui réside entre le Niveau des réponses et l'Excellence de la vague.

§

MARIN - Contribution pour le WINDSURF dans les vagues