PIERREAU

Au saut, ce type de vague envoie très haut : rampe solide, raide, qui percute la carène, prolongeant l'Appel du saut jusqu'au tail ! Devant, c'est déjà le Grand fond et la dérive aérienne assure. A savoir que tout autour, alentour, aucune vague à la côte qui soit exploitable ; ce n'est certainement un pis aller, au contraire

!

Entendons par-là une onde de houle qui pavient à l'approche d'un sec, et non un haut-fond qui serait encore bien plus étendu. Un rocher dont l'assise certes est marquée et assez étendue pour commuer l'onde de swell en vague, alors que tout autour règne la profondeur.

Ce type de vagues doivent retenir l'attention à plusieurs titres ! En effet, elles sont rapides, extrêmement puissantes, creusent et tubent en jettant d'une part et d'autre part, - c'est à ce niveau qu'il convient d'être plus que vigilant -, elles aspirent vers elle, à l'amont, dans la phase du déferlement une quantité d'eau phénomènale, engendrant un très fort courrant, sous la forme d'un cisaillement.

Enfin, et c'est souvent le cas, la configuration est telle que la roche, le sec, se trouve observer une inclinaison favorable au basculement et au déversement massif de l'eau, en contre-bas donc, avec une énergie colossale.

 

AU_DESSUS_DU_SEC_

Rider à l'Entraînement au-dessus d'un sec orientant la Vague + que Side !... La relance parle

  

EN EXPLOITER LES RESSOURCES 

 

Autour de notre Île, ces vagues sont légions ; les secs pullulent ! Il est donc des " Destinations " que l'on peut qualifier de rêves où le Rider se donne à  ces In and Outs où chacun des bords correspondrait à un Move, un Jump,  un Surf Front ou Backisde d'une rare qualité. C'est le premier point ! 

Ensuite, on sremarquera que le Tempo de  ces phénomènes isolés et le Timing du rider sont les deux seuls  impératifs, inconditionnels à mettre en synergie et là : très très difficile, car tout  va se jouer  à la 1 /2 seconde près !

 

COMMENT 

Il conviendra, si le Swell est assez marqué d'opter pour l'avant-dernière ou la dernière vague de la série, plus lisse, aux courants moins contraires, alors qu'il y a plus d'eau autour, plus d'écume amoindrissant chute et brassage.

Voilà, vous savez tout, lors de vos échappées belles, la voie est royale, jalonnée de surprises dont les maîtres-d'oeuvre travaillent sous la mer et composent de bien beaux bouquets.

VIGILANCE 

Il n'est pas obligé que les secs émergent ; ils affleurent souvent comme ils culminent du fond à quelques mètres de la surface, jouant les alchimistes les jours de gros et là, " ça déménage

!

CORSICA...GO56

_AERIAL__1_