PLACEMENT_INSIDE_RN__I_

 

Potentiel, à l'Inside, qu'il faut entreprendre, sans faillir ! C'est là le plus ardu, le plus difficile et cela expose le Rider, les jours de plus grosses conditions, car le droit à l'erreur n'est plus toléré. Une longue pointe dans la mer canalise la mer du vent. Résultat : 90 ° d'angle pour la Diffraction. Le Site est orienté Side à Side Off suivant les secteurs de vent.

AGRANDIR LES PETITS CLICHES 

!

 

*

 

AU_BOTTOM_INSIDE_

 Amis (es ) Riders, ce post jettera bien des éclairages sur les perspectives d'entraînement et de formation GLISSE TRACTEE NATURELLEMENT, les objectifs que tout un chacun se fixe  concernant le vaste domaine des Vagues, la discipline Reine du Windsurf Extrême, le Freestyle-Wave, du débutant au Haut-Niveau ! 

 

 

Nous savons que les Kiteboarders raffolent de ces grosses vagues que le vent génère, fût-il placé 100 %  On Shore, c'est à dire lorsqu'il souffle de  la  mer et  nous arrive derrière les vagues formées ! Il l'auront compris, se seront adaptés, en chemin, aux Potentiels locaux et aux Conditions, pour de plus riches évolutions.

Les Windsurfers ne doivent absolument pas abdiquer, mais tout prendre, au risque évoluer que très rarement dans des conditions dites placées, soit Side Shore.

Nous publions ce Post justement, pour démontrer que les Vagues de Vent, toujours disposées, - Side ou On Shore -, peuvent se révéler fabuleuses et opportunes quant à la préparation que l'on souhaite  mener à bien, avec régularité, efficacité, diversité, créativité.

 

LES CONFIGURATIONS 

 

 

RELANCE_BACK_SURF_RN_II_

Si l'on doit attendre les rentrées aléatoires de Houle, courir après des Bulletions Météo qui confondent Houle et Vague, nous ne sommes pas prêts de naviguer là où justement nous réduirions cet écart fondamental qui réside entre Conditions, Souhaits, Niveau d'Efficience, Motivation, bien sûr .

Ici, un Zest de Houle lointaine mais vague de vent fort !

 

 

 

Lorsque nous demeurons en bordure Anticyclonique, avec une dépression qui évolue peu et se ballade entre mer de Ligure, Ouest Corse ! Une dépression relative, certes, de hautes pressions, et un gradient parfois assez marqué. Le Fetch, la distance sur laquelle souffle le vent fluctue, justement en fonction de la position des grands centres permanents météo. Lorsque le Fetch diminue,  en Méditerranée, nous le savons :  la houle baisse ... Mais si  le vent persiste, la mer du vent, à la houle résiduelle, s'additionne. A noter également que le fort flux de NNW à N,  se maintient vers les zones Occidentales Large...

 

TRAINING_ROLLER_II__1_

 

De là, cette configuration très particulière où la mer du vent l'emporte sur la houle Primaire qui longe la côte et, sans avoir assez de puissance, ne parvient pas à opérer une diffraction efficace vers nos côtes.

 

TRAINING_ROLLER_V__2_

Sur les clichés que nous présentons ici, observons que les vagues ne résultent pas de la Houle mais majoritairement  du vent ; un Fetch réduit à la portion minimale, un vent assez fort, ( 25 à 35 Noeuds ),  suffiront à   lever des sections de toutes beauté et que le Rider pourra travailler à souhait, selon son niveau !

 

 

OU APPRÉHENDER CE TYPE DE VAGUES 

 

Là, il n'y a pas photo ! Vers les zones exposées, près des pointes, des caps, près ou au-dessus des secs. Les hauts-fonds seront propices à la " maturation "  de ces vagues. En effet, les masses d'eau en mouvement de la mer du vent et en eau profonde se déplacent vite, viennent heurter des tombants, à l'approche de plateaux rocheux, de dalles peu profondes : de  là, ces déferlements assez rapides, parfois aussi brutaux, soudains.

CARACTERISTIQUES DE CES VAGUES DE VENT 

VAGUES DE  LA HOULE

C'est le point le plus important ! Les vagues résultant de la  houle emmagasinent plus de masse, de puissance. La mer au rivage travaille, affecte des mouvements plus ou moins amples de flux et de reflux. Il n'est pas rare de voir dans la phase du déferlement l'onde happer et retirer l'eau à l'avant de la vague, lui donnant à la fois cette puissance et surtout l'épaisseur que nous lui connaissons et qui emporte très loin le rider et son matos.

 

VAGUES DE VENT

 

BOTTOM_TURN_SIDE_ON_SHORE_

Mais pour ce qui concerne les vagues de vent, retenons tout ce qui concourt à  orchestrer des conditions de mises en situations exceptionnelles au surf comme au saut ; pourquoi  ? 

 

 

 

 

Si elles apparaissent très rapidement, souvent sans aucune régularité ni fréquence établies ou décelables, notons qu'elle peuvent lever très haut, mais aussi s'aligner aux divers traits de côtes et aux lignes de même profondeur. leur Période et Longueur d'Onde sont en général moindres, leur célérité également, excepté sur fonds conséquents ...

Elles se caractérisent au rivage par une plus  faible épaisseur, très creuses aussi, avec une crête nerveuse, l'ensemble  pouvant afficher des tailles raisonnables, voir également  longues. Néanmoins, elles montrent des lèvres moins épaisses.

D'autre part, il est plus facile de les suivre loin vers le bord, dès lors qu'elles ne tractent et ne brassent pas  autant d'eau que le Swell ... A partir de là, le Rider se place mieux, se lance et s'investit  à la hauteur de son bagage technique, de ses intentions, des moves engagés ou espérés. Moins d'appréhension au profit de l'initiative, c'est indispensable !

Enfin, au déferlement, ces vagues ne poussent pas loin, claquent,  menacent plus qu'elles ne bousculent tout sur leur passage, la marge d'écume et le rouleau sont bien plus courts et moins épais.

 

FLOATER_PLACE

 

NE PAS CONFONDRE AVEC LA MER TOTALE 

 

Lorsqu'on parvient sur un Spot, ce n'est pas sans raison !... Il y a en amont, une foule d'observations, d'expérimentations, d'analyses et d'études qui président à ce choix. Le Rider se doit d'observer le Spot et en retirer tous les ingrédients d'une Navigation à la fois technique, engagée et, sécurisée.

La Mer totale, qui se définit par une superposition de la mer du vent, - qui peut être grosse -, et la Houle, aura été observée et mesurée sur d'énormes amplitudes, périodes et longueurs d'onde ! 

ATTENTION 

En effet, l'état de la Mer du vent, " la peau du diable " , disait-on antan, peut masquer ces bouleversements plus profonds, et, s'avérer redoutable en parvenant au bord. C'est le cas lors de Tempête, notamment par Houle Primaire et Secondaire, additionnées à la mer du vent !...

 

MER_TOTALE_

 

Même  jour, à une Encâblure du Site, une  Onde houleuse égarée que la mer du vent excacerbe ! Chaud devant ... A la côte, c'est bien ce type de messagère qu'il faut chevaucher ... Rare !  La mer Totale double voir triple les données initiales !... Au fond des Golfes, " c'est la misère  " !

BACK_SURF_ON_SHORE_100___

 

LES RIVAGES FAVORABLES 

Lorsqu'on étudie de  près les Cartes Marines et Météo, la Frontologie et les Flux, - si tant est que les investigations vaillent et demeurent crédibles, plausibles _, nous voyons qu'une Houle lointaine et déjà " âgée " continue de balayer l'Ouest du Bassin Méditerranéen, en direction de Ouest Sardaigne, évitant par là L'Isle de Corse. Ce qui  ne veut pas dire que la mer ne soit plus animée de cette réonnance de fond.

Exploitons donc ce point, en optant en premier lieu  pour des Spots Exposés et Ouverts sur le Large, et où les vents dominants subissent le moins d'interférences possibles, ( Reliefs, Baies, Fonds de Golfe, longues pointes ou bras de terre, etc !... ) 

C'est à ce prix que tous les paramètres mis en synergie offriront aux Riders, l'excellence des vagues et d'un Wavesailing de grande qualité

!

CORSICA...GO56 

EXCELLENCE_VAGUE_