ENCHA_NEMENT_RN____AMBIANCE__3_

Toutes petites conditions, ici, un line up au coeur du Chaos qui surprend, d'une pureté étonnante

!

Ça swing avec Richard BONA entre Jazz et subtils mélanges, la session est bonne et envoie...

 

Un petit nom, une appellation toute personnelle du Staff Corsica...Go56 d'antan ; le nom demeure et restera toujours ! Rêves, frayeurs des premières glisses, de ces jeux aussi lointains que meurtris, reclus  dans une insoutenable  souvenance. Nous étions-là, fascinés par la taille et la majesté des lames hivernales qui s'abattaient si loin, parfaites et longues, si hautes, dans ces transparences et ces clartés de jade que peu de destinations connaissent. Ici, nous vous présentons quelques esquisses, par temps, disons, calme et de très petites conditions. L'atout de ces lieux : le vent est placé pour le Wavesailing Hawaïen. Réalité que l'on décrie, que l'on ignore de ne pas ignorer, balayée tout aussi aisement qu'elle fait craindre le pire.

Certes, des écueils et des secs partout que les marées de tempêtes cachent avec leurs surcotes, lorsqu'elles les recouvrent juste un peu. Le danger est perpétuel et menace avec acuité. Nous aurions évolué maintes fois, écumé les fonds, multiplié les bordées et bravé tant de risques pour quêter quelques instants de pur  bonheur au surf. Lorsque le Mistral donne, quand le Ponant nous arrive du Large sans être ni dévié, ni canalisé, la longue houle vient frapper les mêmes sentinelles de granit. L'écho est lourd, tonnant, puissant et la gerbe aux nuages s'assemble et retombe en pluies d'embruns, au coeur même du Surf, preuve que l'on se trouve courant ces corridors d'eau verte affolant à  grande vitesse la crête de vagues au glacis rare et précieux.

Ici, tout n'est qu'anticipation sur socle éprouvé de vécu, de timing, de  lecture, de chute et de bris de matos ! en quelque sorte un sans faute, les jours de gros, sous peine de tout casser et de rentrer bredouille, si du moins il nous est donné de rentrer. Vous dire si le site sature, équivaudrait à répondre à une question incongrue ! Non, les vagues, là-bas, ne déméritent pas  et jamais ne déçoivent ; elles reculent, déferleront d'autant plus loin qu'elles sont hautes, messagères des plus violents coups de vents. Nous les eûmes observées à près de  9 mètres, parfaitement ouvragées et placées, de ces épaules en droites qui n'en finissaient plus de dérouler, de sculpter bowls et curls, barrels hallucinants, le tout, en déclinant les plus chatoyantes diaprures, traversées par le soleil du solstice. 

Nous reviendrrons, espérons-le, sur cette destination d'exception, tellement ignorée, incompréhensiblement. Mais CORSICA...GO56 ne laissera pas de poser ces jalons qui feront certainement les Spots de demain, pour Riders exigeants, assoiffés d'authentiques solitudes, très techniques,  là-même où ils pourront approcher  dans les plus simples et humbles circonstances ce que nous appelons désormais le " STORM CHASE CORSICA "  ! 

N'oublions jamais que nos Sémaphores ont déjà relevé des pointes à plus de 100 Noeuds, pour des vents moyens de 75 / 80 Noeuds, que des expériences in situ  ont été tentées par ces vents violents. Il faut le matos adéquat, mais ni Jet, ni assistance, une sorte de Vendée Insulaire de l'Extrême où le Rider se doit d'être autonome ou ne pas être, c'est à dire de se mettre à l'eau et de revenir, en honorant le pacte indéfectible qui le lie à la lame, au roc, aux moves qu'ils tentera sur  des vagues qui comptent certainement parmi les plus hautes de la Grande Mer

CORSICA...GO56

 

A_L_INSIDE_ENTRA_EMENT_RIDER_ROBBYCCI_

ON_THE_ROCKS_