BACK_SURF_

 

Sur ce Back Surf  engagé, le Rider maintient un dos placé, quoiqu'il advienne, au risque de décupler les leviers et se faire mal 

!

GÉNÉRALITÉS

Un Professionnel du Sport nous fait parvenir cette Contribution, et non des moindres ! Elle s'adapte parfaitement aux Pratiques de Glisse / Nouvelles Pratiques Extrêmes, dites Bio-Informationnelles, - Tractées ou non - ".

BOARDRIDERS

Que vous soyez Kiteboarder ou Bodyboarder, Skim ou Paddle Boarders, Wind-Surfers, Snowboarders, enfin tout ce qui glisse sur une Board sans Moteur, ce POST vous concerne.

Vous le savez très bien, nous n'optons pas pour une Musculation avec Charges Additionnelles ! C'est un  principe, certes, mais une conviction, pour des précautions d'usage et de Prévention-Sécurité sur le long terme.

D'autre part, nous prenons en compte le fait que tout le monde ne peut avoir accès à des salles de Musculation et de Remise en Forme, pour diverses raisons ; aussi, voilà quelques exemples et solutions adaptées, susceptibles d'être mises en oeuvre par toutes et tous, à moindre coût, sur place,  ou proche de votre domicile, de façon assidue ou régulière.

Dans cette Première Partie, Voyons les Généralités, le Cadre d'approche, les grands principes directeurs qu'il convient d'appréhender afin d'aller au plus juste, avec méthode et logique au coeur de nos pratiques qui ne s'improvisent pas.

Lorsque nous voyons évoluer les Pros sur le Circuit, quelle est en définitive la préparation qu'ils assument, gèrent et entretiennent pour parvenir à ces résultats ? Combien de  chutes, de blessures parfois témoignent d'un décallage évident entre Potentiel et Exigences des Pratiques ?  Comment contenir la charge additionnelle naturelle de sources d'énergies comme le vent, les vagues, la pente, les rampes si ce n'est avec un Corps solide, souple et sans faille, parfaitement contrôlé ? 

 

OU SE PRÉPARER ET COMMENT 

 

- Chez soi :

 Jardin, Terrasse ou grand balcon, intérieur ( au pire en aérant ) !  Mise en place ou confection " d'Ateliers " modulables, simple :  Installation de barre de Traction réglable par pression,  de " Poutre d'équilibre " ( un chevron +/- étroit  fixé sur deux pattes pour bosser l'équilibre,  par exemple ), d'éléments au sol destinés à solliciter les chaînes musculaires souhaitées, sans se blesser. 

- Extérieur :

 Parc, Parcours Santé, Nature et Tous chemins, Montagne, Sentiers Randonnées + Littoral, etc !... Exploiter " le terrain et les obstacles, les configurations qui se présentent  "...

Possibilités d'associer/ Marche très active / Course à Pieds  / Trekking.

- Milieu spécifique

Mer, Montagne ou Half Pipe ...

Les boardriders prendront le soin d'adapter suivant des thématiques de travail leurs sessions, en faisant prévaloir justement les points ci-dessous survolés, lors de Moves ou d'évolutions basiques, simples, en situation : c'est aussi possible, mais plus difficile !

Nous reviendrons sur le sujet des aménagements d'ateliers au fur et à mesure de la mise en place de situations spécifiques

 

PHYSIOLOGIE ET HYPOTHÈSE DE TRAVAIL GLISSE TRACTÉE

 

*  Physiologie /  Étude, Science qui étudie le Fonctionnement de l'Organisme, à tous les niveau de son organisation ...

Posons une Hypothèse Spécifique aux Nouvelles Pratiques Bio-Informationnelles : 

Nous nous devons de mettre en adéquation parfaite l'excellence du fonctionnement  du Corps humain  sur le plan  Physiologique, d'une part et,

 sa capacité à répondre aux sollicitations extérieures, à traîter l'Information de telle sorte que le sujet génère des coordinations  opportunes, adaptées, les plus efficaces possibles en vue d'adopter un type de Comportement circonstancié, des Mouvements précis.

Pour cela, il lui faut gagner la maîtrise d'un outil remarquable :  son corps, l'organisme, un ensemble de parties et de trains évoluant en synergies vers un objectif précis, soumis à ré-ajustements incessants.

La tâche est ardue, mais nous y arrivons.

 

DUCK_JIBE_CABRE

Au niveau de ce Duck Cabré, le Rider a fixé et plcé son dos pour inter-agir avec le Gréement ! Son Objectif : l'Aerial Duck Jibe ... A ce stade, lors de  l'Envol, il devra répondre à double sollicitations : 

- Le Levier occasionné par le Duck du Gréement ; 

- La flexion cuisses sur Tronc, pour grouper dessous et créer un Point d'Appui Dynamique : essentiel ; là, la Colonne Lombaire devra répondre par une inflexibilité à toute épreuve ...

 

INFORMATIONS ET TÂCHES SUPPOSENT DES ACQUIS

Il semblerait que tout oscille au niveau des Grandes Ceintures - Pelvienne et Scapulaire - , dans leur complémentarité, ( Statique et dynamique ), leur précision, ( Placement et Gestion de la Cinétique dans les Courbes et  les trajectoires engendrées ). 

N'oublions pas que nous sommes mus sur une planche, un milieu donc très  instable, que nous n'opérons aucun déplacement, que seules nos postures, maintiens, sont en mesure de restituer et d'engender une source d'énergie décuplée, notre corps constituant une sorte de point de renvoi, dont la Charnière Lombo-Sacrée, la Ceinture Pelvienne dans son ensemble encaisse tous les coups, les efforts et les forces.

C'est à  cette condition, que toutes les opérations et tâches de précision- placement pourront s'opérer, un peu comme le sujet qui écrit ou peint dans une position la plus stable qui soit !

 

AU SURF  COMME AU SAUT 

 

De la Navigation aux  Sauts, aux Surfs, tentons de circonscrire le rôle de cette Charnière fondamentale.

- 1  - 

NAVIGATION 

Posture, Maintien, Équilibration vont conditionner la Propulsion, le Cap, le regain de Vitesse, tout Engagement dans les Courbes et les Appels de Sauts.

POURQUOI 

L'Articulation Lombo-Sacrée, via le placement d'un Bassin parfaitement tenu, assure la transmission des sources d'énergies dans des circonstances de Renvois assumées, - Interactions avec les éléments et le milieu, Pentes - Vents - Vagues - Appuis ...

Si la Ligne Verticale du corps est " brisée ", - Soit le Tronc non aligné  avec les Membres Inférieurs -, le Bassin doit être positionné et maintenu, sans aucune faiblesse ; là, Muscles périphériques et surtout profonds opèrent, en conjonction avec les phases respiratoires du sujet.

Nous le voyons lors des Bottom Turns, des Sauts notamment. 

Toutes actions  " Starters ", générant un Levier, sollicite très fortement l'ensellure lombaire et accentue la Lordose, la courbure naturelle ou ensellure lombaire, le Bassin devenant dès lors  : Antéversé, subissant une bascule des crêtes iliaques vers l'avant, dans un plan sagittal,  ce qui est à proscrire : risque d'accident vertébral sévère, quelles que soient les situations et les pratiques...

- 2 - 

SURF

 

C'est à ce niveau que l'observation se révèle la plus éloquente, aux Bottom Turns principalement.

Qu'observons-nous, surtout avec l'arrivée des Virages New School et toutes autres formes de corps spécifiques et radicales au Surf ? 

Nous voyons un Boardrider au dos parfaitement plat, placé, le Bassin rigoureusement tenu par un maillage musculaire et tendineux en béton ne laissant aucune éventualité quant aux faiblesses de cette Charnière Lombo-Sacrée, aux risques de " sur-ensellure ".

Le Bassin est à ce Stade " Rétroversé ", soit :  les crêtes iliaques rigoureusement maintenues vers l'arrière,  dans un plan sagital, toujours...

Cette attitude au maintien d'une grande finesse et précision assure au Boardrider un maniement du Gréement de très haut niveau, un grand levier, sans le moindre risque de faille, de faiblesse. C'est un atout remarquable ! 

Flexion Jambes / Cuisses / Tronc  sont maximales, optimales, soit près d'un angle Droit pour chaque Articulation majeure : 

Toutes les  composantes au Surf sont respectées soit : 

Vitesse - Équilibration - Précision = Énergie restituée à 100 % !

Nous verrons comment se préparer à ce type de Coordinations, en vue de formes de corps très particulières et très longues à stabiliser.

 

 

BACK_SIDE_AIR_

 

Back Side Air Klassik ! Basik ... Mais le Rider observe une rectitude du dos à toute épreuve lui permettant d'encaisser d'une part l'Envol à l'Appel du Saut, mais le plus exposé : la retombée, le fait de poser le plus près possible du Planning .

 

- 3 - 

SAUTS

 

Et bien sûr tous les Moves " En l'Air ", que nous soyons dans le domaine du Freestyle ou dans les Vagues, la donne est identique.

Le point  qui diffère serait l'instantané, la rapidité avec laquelle les coordinations doivent s'opérer pour assurer les fondements du move, du saut, sans se blesser, tout en préservant son capital énergétique issu du milieu et des réponses corporelles.

Il y a là une situation explosive donc très difficile à corriger, à percevoir ! Nous sommes dans le domaine de l'acquis sans la moindre faille tolérable !

Il faut bien savoir que toute flexion de la cuisse, des membres inférieurs sur le tronc  signifie pour la Colonne vertébrale une sérieuse sollicitation. La position du bassin présicée plus haut reste un facteur déterminant : il ne doit pas céder vers l'avant, entraîner la courbure lombaire, d'autant plus que de puissants muscles comme le Psoas Iliaque, ( élévateur de la cuisse sur le tronc ), exerce une force phénoménale.

Enfin, une respiration mal maîtrisée, via la position du Diaphragme, se fixant lui aussi sur le pilier vertébral, risque de fragiliser l'ensemble et de causer bien des dégâts.

Avant et dès l'appel des sauts, des moves aériens, le Boardrider doit absolument caler son rythme respiratoire, - le temps fort s'exerçant sur une Apnée inspiratoire, moment fixateur favorable à l'ensemble des coordinations requises par le move. Ce point est crucial, il autorise des actions plus précises et plus efficaces, toniques et  à réguler côté intensité, cela en fonction des phases du Move. 

Gageons que la concentration y gagne en clarté, en réajustements possibles ou requis, opportuns.

 

EN GUISE DE CONCLUSION PARTIELLE

On peut dire que la Ceinture Pelvienne mérite tous les soins préparatoires ; c'est à partir de cette charnière que s'organisent et dépendent nos Moves, notre engagement, l'amplitude et la maîtrise de notre bagage technique.

Un ensemble de chaînes musculaires agonistes et antagonistes en contrôle le placement et le maintien.

Les Grands leviers ne se mobilisent qu'à partir d'un point d'appui solidement maintenu et placé, lors de toutes les phases du Move.

Que nous soyons embarqué dans des phases de relâchement d'un move considéré, à aucun moment, le Boardrider ne concède la moindre faille : il doit tout intégrer, maintenir.

C'est à partir de cette ligne de force que se construit toutes les coordinations supérieures, au niveau de la Scapula : la ceinture Scapulaire, cette ligne d'épaules qui assurent les coordinations Bras sur Tronc et port de tête - Guidage du Move.

Cela est capital, conditionne la Physiologie, la Physionomie du Mouvement dans les meilleures conditions de réalisation, - Prévention - Sécurité- Justesse et Adéquation Physiologique par rapport au projet de Move, à l'Intention, à la Progression en cours, du Haut-Niveau au débutant, au stade du perfectionnement.

 

A SUIVRE 

CORSICA...GO56 TEAM