maxresdefault__10_

 

Il y a les bons, les méchants et les brutes ! Reflet d'une Civilisation juchée entre l'ordre et la morale, abandonnée d'en-haut, où chacun y va de son credo ; de là, la jungle, sans Mowgli ni fables  qui tiennent ! on laisse le hasard et la nécessité, on se fourvoie dans l'accaparement sauvage et irraisonné du pouvoir et de la richesse qui vont ensemble, soit, une minorité qui asservit les masses ! Puissant levier. Qui le comprend se fourvoie dans la logique destructrice du monde. 

 

 

 

OU LE NERF DE LA GUERRE 

Les conjonctions climatiques étaient pourtant réunies pour peser louredement sur la table des DECISIONS ! Et bien Non, on aura dépensé des centaines, voire des millions d'Euro, des voyages sur Paris  à l'organisationnel,  pour des prunes ... Vallait mieux les affecter aux nécessiteux et à aux déshérités des pays les plus démunis, aux Fonds  Mondial pour le ré-équilibrage historique

!

 

Chimères, atermoiements, pantalonnades, exubérances, vitrines, portails, théâtres ou comédies, nous n'en finirions pas d'associer ce rendez-vous fantasque et coûteux   à ces épisodes regrettables de la comédie humaine

COMA AVANCE POUR L'ATMOSPHERE ET LES OCÉANS D'ICI  A 10 ANS 

 

 

des_militants_greenpeace_lors_de_la_cop21_au_bourget_pres_de_paris_le_9_decembre_2015_5480362

 

 Oui, GREENPEACE, les OURS POLAIRES, sur les ronds-points dodelinent de leur tête maculées de poussières noires et de suies, acclament et  sacrent Noël ; nous ne les  aurons bientôt plus que comme reliques du passé, à l'instar des Couguars évincés il y a peu de la planète

Le Climat ! Mais ils n'en ont rien à faire ... Ce sont les plus démunis, celles et ceux qui voient leurs îles descendre sous la mer qui trinquent, ces peuplades ou ces contrées qui en définitive ne sont pour rien dans ce qui leur arrive, irrémédiablement, dont la glèbe devient plus dure que le béton.

L'Arabie, la Chine, les States, les Russes, l'Inde font ici piètre figure ! Ah, oui, pour vendre des armes, soutenir l'inconcevable, empoisonner la planète, les niveaux d'organisations entre l'homme et la ville, très aboutis dit-on, ils sont à la pointe du progrès et foncent en multipliant les alertes rouges, vendent, sèment, abandonnent des arsenaux d'armes aux  furieux.

La guerre, après tout, il n'est qu'un bouton à presser de loin, d'en-haut, comme dans les jeux vidéos ! mais pour ce qui concerne une vraie et sincère stratégie de lutte contre le Réchauffement ? C'est le vide, le néant, tout en pavoisant, en pavanant, en ripaillant à la hauteur des princes et des palais d'antan, rois, tsars, empereurs, c'est comme les dieux, on les conjuguent au pluriel ...

ON SE SERA ENCORE UNE FOIS SERVI DES PETITS ET DU NOMBRE POUR ENCENSER LES GRANDS ET LES SIMULACRES POMPEUX OSTENTATOIRES QUI ACCOUCHENT DU CHAOS ET DU NÉANT 

Demain sera encore pire qu'hier, parce qu'il y aura l'amertume et le désespoir ensemmençant les années sombres à venir. Pensez-donc, comment imaginer, entrevoir une réduction de la Croissance, une reconversion de l'Industrie vers  les sources d'énergies propres qui ne resteront que parcellaires, en marge des grands défis, modestes faire-valoirs d'une politique qui se prétend concernée ou  fleur de lance d'un crédo  novateur ! 

Pourquoi renoncer à la manne ? Après tout, nous sommes bien arrivés jusqu'à présent à propspérer ; après tout, on ne fait pas d'omelette sans casser d'oeufs disent les connards  en charge de  gros dossiers ! Les petits capricieux et empécheurs de tourner en rond n'ont qu'à se taire et jouer  les petits avec leurs manifs de  soixante huitards attardés ! Voilà le discours des Trumps et Cons-ort ! 

Non, vraiment, ce rendez-vous mort-né, de surcroît au lendemain d'une terrible et odieuse actualité ne pouvait que déboucher sur l'égoût, la fange planétaire assurée, l'échec patenté, prévisible, mais plus encore déjà programmé et  de longue date ! 

Entre riches, pays dits émergents, pauvres, la mise était déjà sur la table et sujette à bien des tours de passe et manque ... 

Ces gens-là jouent désormais à la roulette russe ! mais à la seule différence que la balle qui reste dans le barillet  recèle  une puissance de feu bien plus grande que l'atome fragmenté à l'infini. Le déclenchement du percuteur aura des conséquences planétaires incalculables,  au souffle thermique inépuisable.

COP21 marquera désormais l'échec de toutes les Conférences et sommets à venir, tout simplement parce que ce grand rendez-vous marquait un virage, un seuil , un tournant  face aux indices alarmants de hausse des températures moyennes sur la planète, depuis déjà trois ans, relevés à ce jour et jamais encore atteints ! 

Mais les politiques font du buisness, des affaires, du fric avant tout, butinent quelques voies à l'approche des élections, voilà tout !

Beaucoup de tapage, de bruit, d'avions en lice, de polluants rejetés dans l'atmosphère pour acheminer tout ce beau monde qui repartira l'escarcelle vide de projets, d'injonctions, d'accords, de perspectives, de repères, d'espoir. Après tout, ECOLOGIE ET ENVIRONNEMENT ne représentent que quelques % dans une société de haute consommation. Les gens n'en ont rien à faire, dès qu'on se sent à l'abri, tout passe par-dessus la tête ! Et pourtant, au pays des gaulois, il semble bien que l'on craigne que le ciel  s'effondre pour de bon.

Enfonçons-nous plus avant dans la pathologie du Travail esclavagiste, polluons encore davantage ! Il en sont qui auraient calculé des marges favorables aux niveaux actuels de Sur-Consommation et bien davantage encore ... Folies meurtrières, suicidaires, fuites éperdues en avant, l'argent, quoiqu'il arrive, c'est bon à prendre, pas d'états d'âme ni de sensiblerie, il faut s'en foutre plein les poches, de l'Humain Individuel au niveau d'organisation le plus sophistiqué, tous les moyens sont bons pour se gaver ! 

 

VOILA LA LOGIQUE DE CETTE GRILLE DE CIVILISATION 

LE NERF DE LA GUERRE ACTUELLE 

DE TOUS LES CONFLITS

§

!!!  CORSICA...GO56 ET LA COP21 !!!