DELTA_DU_GANGE_

Haute  Salinité, le Delta du Gange et ses écosystèmes sont bouleversés ; idem au Nigeria : des millions de personnes seront déplacées ! les eaux montent ; d'un côté de la Terre : le Cap, Lagos et Alexandrie sont directement menacées ... On ne peut rien prévoir ! 

 

 

OU LE MONDE A L'ENVERS 

 

S'il fait frais ou froid les nuits, à la faveur d'un ciel clair et du rayonnement terrestre, force est de constater que le jour /

 c'est bel et bien l'été en hiver !

Cela n'étonne personne ! On prend ce qu'il y a à prendre, advienne que pourra !  On ne s'en plaint pas et, que le ciel nous tombe sur la tête ou alors verse ses pluies acides. Qu'importe, l'homme ne voit pas au-delà  de son échéance !

C'est ainsi, cela aura toujours été, d'où et  très justement les dérapages, les dérives, les marges de progressions des tenants de la Finance Internationale  opportuniste qui perpètrent forfaits sur forfaits contre l'Environnement et la Nature, plongeant le reste du monde dans le chaos après s'être  très sérieusement et sciemment gavés.

Les masses et les opinions sont sensées en profiter ! Pour cela,  se hisser haut, gravir les marches de l'échelles afin de subir le moins possibles les contre-coups de ces débordements !

Le Grand Nord continuera d'assister au pillage dévastateur des  réserves colossales de pétrole qu'il renferme, les glaciers poursuivront leur inexorable fonte et, les déserts d'avancer, les Océans de gonfler, les saisons et les forêts de disparaître, la Banquise flotte comme un vague souvenir, un conte pour enfants parcourus d'ours blancs !

Il faut faire tourner la machine coûte que coûte pour la même boutique et les esclaves que nous sommes dans un monde de brutes argentées n'y pouvont rien.

Ouvrir les yeux, observer, dénoncer, interpeller, pointer du doigt les supercheries de nos sommets et conférences qui n'aboutissent à rien d'autre que de jeter un grand rideau de  fumets sur les exactions des potentats en charge de la gestion des profits, du pouvoir, des ventes d'armes, tout le prompt à maintenir ce que l'on nomme le Nouvel Ordre Économique Mondial ou les grands équilibres minablement humains. 

 

 

PEKIN_ALERTE_ROUGE_

Le Quotidien à Pékin, Bombay ! Bientôt, Paris, Londres et Berlin, Rome, Madrid, Athènes et le Caire, entre autres, nous n'y couperons pas ! Alertes Rouges se succèdent et gagnent en fréquence / Intensité ... En Chine, 40 Millions de personnes décèdent des causes et des effets directs ou liés  à la Pollution de l'air ! Voilà la réalité et le bilan des politiques actuelles s'enracinant dans le marasme et la fuite en avant depuis des décennies

!

 

Mais au-delà de ces macro-éléments, il convient de descendre dans la rue, de sillonner rizières et campagnes ! Voir, de Bombay au Caire, de  Bagdad  aux Favelas de Rio, partout dans le monde où  se côtoient misères et pauvretés, sécheresses ou inondations majeures. Qu'il s'agisse de l'Afrique de l'Ouest ou du Sahel, du Delta du Gange ou des Îles submergées, les hommes meurent et se déplacent sous l'effet du Réchauffement climatique radical qui s'opère sous nos yeux. 

Nous ne saurions rien de tout ce qui se trame sous les eaux des mers, dans les ciels, de ces mouvances invisibles, presque inodores !  Mais il se passe des choses étranges. Nous assistons à des phénomènes bizarres où la Nature semble s'endormir avant que de se déchaîner sur tous les fronts à la fois !

Que l'homme et  le système prennent garde ... Rien n'est bon qui semble s'endormir ou disparaître de notre quotidien et une saison comme l'hiver qui se prend à jouer les prolongations des étés jusqu'en Janvier bouleverse l'ordre vrai des lois célestes alors que celles - ci restent fondamentalement immuables !

C'est dire donc la puissance, l'inertie  des dégâts causés par la Civilisation de l'Industrie et des hautes technologies poussée aux extrêmes, cette incurie et cette impudence outrancière de nos élites et des diplomates zélés à dé-considérer en temps voulu les avertissements de nos scientifiques et savants face aux semonces répétées et de plus en plus fréquentes de la Planète à l'agonie. Ah oui ! il est aisé de clamer haut et fort que l'ère des énergies fossiles aura vécue, comme celle de la machine à vapeur, du temps de Marx qui fondait la société d'antan, depuis tant archaïque !...

Si la situation devait perdurer et s'installer, dramatiquement, - Imaginons un instant le scénario suivant - :

Il ne pleut plus de la France Méridionale et sous les mêmes latitudes, sur tout le pourtour Méditerranéen ; la cause étant un puissant et vaste  Anticyclone qui se maintiendrait jusqu'en Été !

Quelles seraient les conséquences de cette situation, - mise à part les effets du  manque d'eau catastrophique -, sur l'Environnement, les cultures, la végétation, les rapports des industries et des hommes entre eux, les canicules qui s'en suivraient, le maintien d'une activité économique dite normale et régulière, les excès de consommation d'énergies fossiles ? Que deviendraient les propos débiles de COP21 ?  

Que l'on réfléchisse en haut lieu à de possibles configurations qui vont se renforçant, chaque année, poussant toujours plus tard les prémices d'un hiver habituel.

Devons-nous attendre chaque année que se multiplient les phénomènes d'une extrême intensité et gravité, - Inondations et Tempêtes dévastatrices -, pour répondre dans l'urgence par quelques dérisoires réparations parcellaires et inopérantes, tandis que l'irréversible s'installe et  déstabilise l'existence et le cadre de vie de millions de personnes.

Soyons-en sûrs, ce qui se dessine  à l'heure actuelle dans les pays déshérités viendra en son temps frapper à nos portes ! et là, l'inertie et la force des désordres environnementaux seront tels qu'aucune parade ne sera plus possible ! Nos politiques auront accusé au bas mot plus d'un demi-siècle de retards dans la lutte et la prévision contre toutes les sources de dérèglements climatiques ! Ils persistent, s'accordent des délais indécents, révoltants et, à leurs convenances surtout ! Lois de finances obligent ...

Aujourd'hui, il est depuis longtemps et déjà trop tard ... Tout au plus pourrions-nous simplement freiner le processus mais en gardant à jamais, du moins pour plusieurs siècles , les effets actuels, voir plus encore, de nos manquements.

Le profit, le capital, l'argent, l'exploitation des hommes et des ressources étaient à ce prix ; il faut maintenant régler l'addition et,  constatons toujours que ce seront  à nouveau les petits, les pauvres et les masses laborieuses qui trinqueront pour une miche de pain noir 

Enfin, bien se dire que les énergies renouvelables deviendront florissantes là où il y a du FRIC à prendre ! Le nerf de la guerre, c'est comme le chiendent, il pousse et ne se passe pas de mauvaises graines.

CSC...GO56 

LA CHRONIQUE ACERBE 

 

 

DESERTIFICATION__SAHELISATION_

D'EST en OUEST, l'Afrique Sahélienne gagne du terrain et s'appauvrit en réserve naturelles d'eau ! Le Nord et le Maghreb, à terme sont menacés ... En Europe, les pluies s'intensifieraient au Nord de la Loire tandis que les zones méridionales devraient connaître sécheresses et canicules ! A cela, évoquer coûts et déficits relève de l'irresponsabilité politique majeure ! Si les bouleversements du climat sont tels, il convient de revoir, de fond en comble nos modes et genres de vie, dès aujourd'hui, quelque soit le niveau de l'organisation des hommes ! Mesure, sobriété, prévention, justice, aide, harmonisation des moyens de production propres, économies diverses, énergies renouvelables, vastes projets dont les coûts seraient supportés à la hauteur des coûts et surtout de l'état de développement des pays,  etc !...